Congo-Kinshasa: A Lubumbashi, l'ex-parti présidentiel PPRD fait sa rentrée politique

Après l'échec à l'élection présidentielle de décembre 2018, le PPRD travaille déjà sur ses stratégies pour les prochaines élections de 2023.

Les travaux sur « l'autoévaluation » du parti ont débuté mardi 22 octobre à Lubumbashi en l'absence de son président Joseph Kabila.

Que ce soit devant les militants, lundi, ou devant les participants, mardi, Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD et ancien candidat à la présidentielle, a reconnu que l'objectif de cette rencontre était de redynamiser le parti.

« Conscient de la fragilité du processus de consolidation de notre démocratie et soucieux de nous prémunir contre les risque de dérapages de la vie institutionnelle, le président Joseph Kabila a tenu à lancer cette matinée politique d'évaluation de la marche du parti et l'ajustement de ses stratégies au regard du contexte institutionnel actuel », a déclaré celui qui est arrivé troisième à la dernière présidentielle.

Objectif 2023

De son côté, l'ambassadeur Kikaya Bin Karubi, chargé de communication des assises de Lubumbashi assure que l'échec aux présidentielles a été un choc. Pour lui, le PPRD doit commencer à se préparer pour remporter la prochaine élection : « Nous nous préparons déjà.

Nous voulons les remporter. Nous voulons consolider l'avance que nous avons aujourd'hui au niveau des assemblées électives, mais également remporter l'élection au niveau de la présidentielle. »

La rencontre de Lubumbashi, qui s'achève ce mercredi 23 octobre, marque la rentrée politique du PPRD.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.