Tirer profit de la Zlecaf - La CEA soutient Sao Tomé et Principe

22 Octobre 2019

- Suite à un engagement pris en avril 2019 lors d'une campagne pour sensibiliser les acteurs majeurs de Sao Tomé et Principe sur les opportunités de la Zone de Libre-échange Continentale Africaine (ZLECAf), la Commission Economique des Nations unies pour l'Afrique (CEA) convie, du 29 au 30 octobre prochain, à l'Hôtel Praia de la capitale de la République démocratique de Sao Tomé et Principe, un atelier de travail pour enrichir les connaissances et accélérer l'état de la préparation des parties prenantes de l'île à mieux tirer profits dudit accord.

Sur le thème « Capitalisation des opportunités de la ZLECAf », l'initiative est du Centre Africain pour les Politiques Commerciales (CAPC) de la CEA, qui bénéficie de la collaboration étroite du Ministère du Tourisme, de la Culture, du Commerce et de l'industrie de la République Démocratique de Sao Tomé et Principe, ainsi que celle de de la commission de l'union africaine.

En raison de leurs caractéristiques structurelles uniques telles que leur éloignement des marchés continentaux et les coûts associés, leur petite taille et population, leur dotation en ressources naturelles limitées et leur vulnérabilité aux changements environnementaux et climatiques, les petits États insulaires en développement (PIED), comme Sao Tomé et Principe, doivent faire face à des défis et contraintes spécifiques.

Avec les acteurs clés de l'économie de Sao Tomé et Principe, ainsi conviés, l'atelier servira de base solide pour définir et élaborer des stratégies de réponses de la ZLECAf qui adresseront les besoins spécifiques de l'économie du pays.

Il est à noter que lors de la campagne de sensibilisation tenue le 8 avril dernier à Sao Tomé, Mr Antonio Pedro, Directeur du Bureau sous-régional de la CEA pour l'Afrique Centrale, avait déclaré que la CEA était « disposée à appuyer le Gouvernement de Sao Tomé et Principe dans sa vision qui est de faire du pays une référence continentale en matière d'Economie bleue, étant donnée sa situation géographique dans l'Océan atlantique », par apport aux opportunités qu'offre la ZLECAf.

« Votre secteur des services et des pêches peut être le pilier de la transformation structurelle de votre pays. Pour ce faire, il vous faudra entreprendre des investissements ciblés pour assurer la croissance du secteur. Il sera également indispensable d'améliorer l'assurance qualité et la normalisation, de rechercher un meilleur positionnement dans la chaine de valeur et d'assurer la cohérence entre la politique de formation des jeunes et les besoins du pays en matière de développement », avait-il relevé.

ZLECAf et le temps des efforts pour les pays africains

Depuis le 30 mai 2019, l'accord établissant la Zone de Libre-échange Continentale Africaine (ZLECAf) est opérationnel et les échanges commerciaux en vertu de cet accord commenceraient le 1er juillet 2020 après le démantèlement des droits de douane. L'Afrique poursuit son intégration économique comme le prévoit l'Agenda 2063 : l'objectif d'une Afrique sans frontières est de stimuler le commerce régional en passant par l'industrialisation, la croissance économique saine et un plus grand développement durable.

Les gains potentiels de la ZLECAf sous-entendent un nouveau modèle pour le commerce et pour le développement du continent africain. Il est clair que les gains ne seront pas automatiques : la ZLECAf donnera les résultats escomptés seulement si les États membres entreprennent des actions délibérées et déploient les efforts nécessaires au moyen de stratégies nationales de réformes. Ces stratégies devront être efficaces et intégrées en vue de maximiser les avantages de la ZLECAf tout en minimisant les couts d'ajustement.

L'atelier de cette fin du mois d'octobre 2019 fait partie d'un plus grand projet de la CEA, financé par l'Union Européenne, qui vise à soutenir les petits états insulaires en développement (PEID) à mieux tirer profits de l'accord de libre-échange.

Contact médias

Abel Akara Ticha - Chargé de communication

Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique

637, rue 3.069, Quartier du Lac, Yaoundé

Tél: 237 222504348

E-mail: akara@un.org

Shamnaaz B. Sufrauj

International consultant

Regional Integration & Trade Division

United Nations Economic Commission for Africa

Menelik II Avenue, P.O. Box 3001, Addis Ababa, Ethiopia

Tel: +251 11544 4519

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.