Angola: Un responsable veut renforcer le rôle de la communauté scientifique

Luanda — Le secrétaire d'État aux Sciences, à la Technologie et à l'Innovation, Domingos da Silva Neto, a souligné mardi à Leiden (Pays-Bas) la nécessité pour la communauté scientifique angolaise de renforcer son rôle dans l'inventaire de la biodiversité du pays.

S'exprimant à l'ouverture de la 26e réunion du conseil d'administration du Système Global d'Information sur la Biodiversité (GBIF), il a souligné l'intention de l'Angola d'assumer la responsabilité de la mise en œuvre de mécanismes susceptibles d'aider ses institutions à améliorer la gestion des données sur la biodiversité qui inclut la dissémination dans tout le pays et le partage global.

"Nous espérons que la contribution combinée de l'Angola et de la communauté scientifique internationale renforcera et créera des synergies pour améliorer la conservation et l'utilisation de la biodiversité en réponse aux défis de la préservation de la biodiversité et du changement global", a-t-il assuré.

La vision stratégique du GBIF, son programme 2020, son financement et la formation de nœuds nationaux de différents pays sont à l'étude lors de cette conférence biennale.

La participation du pays à l'événement représente une opportunité pour la communauté scientifique angolaise, car elle donne accès à une base de données fondamentale pour le développement de la recherche scientifique, ainsi que pour fournir des informations pour le développement du pays dans des activités telles que conservation de la biodiversité.

Le système global d'information sur la biodiversité est une plate-forme informatique internationale de l'UE offrant un accès ouvert aux données sur la biodiversité de tous les organismes du monde entier via Internet.

La délégation angolaise est également composée de l'ambassadrice accréditée auprès du Royaume des Pays-Bas, Maria Isabel Resende Encoge, Esperança da Costa, représentant le nœud national du GBIF, et Helena Miguel, directrice du bureau d'échange du ministère de l'Enseignement supérieur, des Sciences et de la Technologie et l'innovation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.