Guinée: Le directeur Afrique ITC échange avec des acteurs de ces secteurs

23 Octobre 2019

En séjour en Guinée, Ruben Phoolshund responsable du bureau Afrique de International Trade Center (ITC) a rencontré à Conakry ce mardi 22 octobre 2019 des acteurs évoluant dans les secteurs de l'hôtellerie et du tourisme.

Interrogé, Ruben Phoolshund a dit que l'objectif est d'aider à la création d'emploi à travers ces secteurs. Selon lui, c'est un projet très spécifique dans la mise en œuvre de ITC. "Nous avons vu que le tourisme peut être un secteur porteur pour la création d'emploi et l'entreprenariat.

C'est pour cela que nous avons voulu rencontrer les acteurs locaux pour écouter leurs problèmes et apporter des solutions. Donc nous voulons développer un projet qui reste à l'écoute des opérateurs locaux et c'est dans ce contexte là qu'on a voulu rencontrer cette équipe là, et il y aura d'autres.

Nous avons l'intention de monter une école hotelière dans le cadre du projet parce que beaucoup des opérateurs ont dit qu'il y a un manque de formation", a-t-il entamé.

Et de poursuivre : "Dans le concret, premièrement, une école de formation dans le secteur de l'hotellerie pour former les cuisiniers, les vallets de chambre et tout ça parce que les opérateurs eux meme ont dit qu'il y a un manque de personnel qualifié sur le marché. Qu'est-ce que ça va rapporter ?

Plus de jeunes qui peuvent trouver de l'emploi dans le seceur du tourisme, plus de jeunes entrepreneurs, des jeunes garçons et des filles qui quittent l'école et dions que le secteur du tourisme peut créer plus d'opportunités pour les jeunes en Guinée.

A cœur ouvert, tout le monde a évoqué le problème et je suis très content qu'on ait pu établir un dialogue avec les opérateurs parce qu'on veut pas créer un truc pour prescrire ou imposer sur les opérteurs, non".

De son côté, Mme Sy Mariama Satina Diallo, présidente de l'association patronale des professionnels du tourisme et PDG du groupe Mondial Tour et les restaurants Africana, indique que ce secteur a besoin d'une politique globale de développement.

Pour elle, le secteur qui commençait à demarrer avec toutes les ouvertures de ces très beaux hotels à Conakry peine à prospérer parce que selon elle, on a ouvert des hôtels 4 étoiles, 5 étoiles sans penser au reste.

"Il faut le personnel qualifié pour y travailler, il faut les accès, il faut les sites, il faut la restauration autour, il faut des villages artisanux et tout.

Développer le tourisme c'est un ensemble, c'est un secteur transversal et malheureusement il n'y a pas une politique globale de développement du tourisme, il y a eu seulement la politique autour des hôtels qui aujourd'hui ont de sérieux problèmes", a-t-elle indiqué.

Présents à la rencontre, Directeur National de l'Hotellerie et son homologue du tourisme ont salué l'initiative.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.