Sénégal: Le gouvernement déterminé à assainir et accompagner le secteur de la presse (officiel)

Dakar — Le gouvernement sénégalais est déterminé à assainir le secteur de la presse et accompagner son développement, a réaffirmé, mercredi à Dakar, le directeur de la Communication Ousseynou Dieng.

"Nous sommes engagés à assainir le secteur de la presse, accompagner le développement du secteur de la presse et particulièrement mettre l'accent sur le journalisme d'investigation et de données", a-t-il dit lors d'un forum sur le "protocole de la CEDEAO sur la Libre circulation des personnes et des biens".

Le directeur de la communication souligne qu'un tel travail "requiert de la compétence" et de la "formation" .

"Nous sommes en train de mettre en place un cadre juridique et des moyens nécessaires pour accompagner le développement du secteur de la presse", a-t-il ajouté.

Selon lui, les acteurs de la presse sénégalaise ont "tous les outils nécessaires, le Code de la presse qui garantit la liberté de la presse et le projet de loi concernant l'accés à la presse, actuellement deposé sur la table du gouvernent".

"C'est cette loi qui va compléter l'architecture juridique en matière d'accès à l'information. Le Sénégal est à l'avant garde avec l'article 8 de la Constitution qui garantit la liberté d'expression", a expliqué le directeur de la communication.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.