Sénégal: Droits des auteurs des œuvres d'arts visuels - 103 artistes se partagent 20.753.206 F CFA

23 Octobre 2019

La Société sénégalaise du droit d'auteur et droits voisins (Sodav) a organisé hier, mardi 22 octobre, une cérémonie de répartition des droits d'auteurs des œuvres d'arts visuels en présence du ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop. Au total, 103 artistes ont perçu un montant de 20753206 F Cfa.

Ils sont 103 auteurs des œuvres d'art visuels à percevoir la somme de 20.753.206 F Cfa en guise de répartition de la part de la Société sénégalaise du droit d'auteur et droits voisins (Sodav).

Du Bureau sénégalais des droits d'auteurs (Bsda) à la Sodav, c'est la première répartition que les auteurs des œuvres d'arts visuels perçoivent des droits au Sénégal. La cérémonie symbolique de remise des chèques a eu lieu hier, mardi 22 octobre au Grand Théâtre.

«Un artiste est être respecté et le fait de donner des chèques, c'est respecter la paternité de l'œuvre», a fait savoir l'artiste-plasticien Viyé Diba qui fait partie des ayant-droits.

En effet, cette répartition des droits des auteurs des œuvres d'arts visuels porte sur le droit de communication au public perçu auprès de certains lieux publics comme les hôtels et les restaurants.

Selon la présidente du conseil d'administration de la Sodav, Ngoné Ndour, «la Société Adagp (Association des arts graphiques et plastiques), a collecté sur le territoire français, une partie de ces droits pour un montant de 18.340.000 F Cfa et l'autre partie des droits est constituée par les collectes effectuées par la Sodav pour un montant de 2.413.206 F Cfa».

Prenant la parole, le directeur général de la Sodav, Aly Bathily a fait savoir que cette première répartition est historique.

«C'est un pan historique qui a été franchi aujourd'hui parce que je me rappelle bien déjà quand on faisait le traitement des répartitions, il y'avait 0% pour le répertoire arts graphiques.

Si on arrive à ce stade, par la grâce de Dieu, où on prévoie maintenant un pourcentage, je dis que la Sodav a fait une avancée significative et continue encore de donner le ton en Afrique», a déclaré Aly Bathily.

Mieux, dit-il, «la Sodav, à travers cet acte, démontre encore une fois de plus, qu'elle est une société pluridisciplinaire au service de tous les créateurs».

A en croire les bénéficiaires des droits des auteurs des œuvres d'arts visuels, la Sodav par la répartition de leurs droits, est en train de demander aux artistes de s'organiser.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.