Cameroun: Université de Douala - Un centre technologique en projet

Une convention a été signée le 9 octobre dernier entre l'institution et l'entreprise autrichienne Bit Media.

Améliorer la professionnalisation des enseignements et accroître l'employabilité des diplômés. C'est l'objectif général du futur Centre de production et de développement technologique (Cpdt). Un projet qui va devenir réalité dans les prochains mois grâce au mémorandum d'entente signé le 9 octobre entre l'université de Douala (UDo) et l'entreprise autrichienne Bit Media, spécialisée dans le e-Learning. Un projet d'un montant d'un peu plus de 10,5 milliards de F, prévu sur deux sites, à Douala et Edéa, sous le pilotage de l'Institut universitaire de technologie (IUT) de l'UDo.

Un partenariat rendu possible grâce aux gouvernements camerounais et autrichien. Il s'agira de la construction des Fab Lab (Fabrication Laboratory) autour des formations au département Génie mécanique et productique de l'IUT ; de la mise sur pied d'une autre plateforme de coopération université-entreprises à travers la construction d'une unité de production agroalimentaire. Deux éléments qui seront basés dans la cité économique. Du côté d'Edéa, il sera question de la création d'un centre universitaire de production du médicament mettant un accent particulier sur la transformation des plantes et produits tropicaux. Un centre qui sera mis en place grâce à un partenariat entre l'IUT, la Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques (FMSP) et la Faculté de génie industriel (FGI).

Quant au site d'implantation, d'une superficie globale de 40ha, le Pr. Magloire Ondoa, recteur de l'UDo, a assuré qu'il a déjà été sélectionné et qu'il est « en voie de transfert à l'université de Douala ». Pour le Pr. Ondoa, « ce partenariat marque un virage décisif de notre université vers la modernité. Cette modernité pourrait se construire autour de la capacité de notre université non seulement à réduire le fossé entre la formation et l'emploi, mais également à contribuer à la production de biens et de services. » Du côté de Stefan Düss, directeur du Développement international de Bit Media, au-delà des unités qui seront fournies à l'université de Douala, l'entreprise va apporter l'expertise de l'Autriche en matière de formation professionnelle, domaine dans lequel le pays est une référence.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.