Cameroun: Code des marchés publics - A l'école des nouvelles règles

Un atelier de renforcement des capacités des responsables régionaux bouclé vendredi à Douala.

D'entrée de jeu, le Sg des services du gouverneur du Littoral, Thierry Nana, avait défini le contexte et la justification de l'atelier ouvert le 16 octobre dernier. « Le système des marchés publics est essentiellement dynamique. Il est rendu aujourd'hui à sa huitième réforme. Réforme qui vise à assurer une certaine efficacité, une efficience dans le secteur des marchés publics. Pour cela, il serait bon que les acteurs qui sont au niveau de la chaîne de passation, de l'exécution et même du contrôle puissent véritablement être outillés sur les nouvelles règles de procédures ». Une action qui permettra de mettre un terme à la diversité d'interprétations des textes observée aussi bien au niveau des opérateurs économiques que de l'Etat.

Durant les trois jours de formation, les participants venus de la délégation régionale du Littoral et des délégations départementales des marchés publics ont suivi 11 modules sur différentes thématiques en rapport avec le nouveau cadre règlementaire. En bonne place, l'architecture du système rénové et la typologie des marchés publics ; la passation des marchés publics : les préalables, les procédures et les nouveau délais ; la réception, l'évaluation des offres et l'attribution des marchés. Selon le directeur des marchés des approvisionnements généraux du Minmap, Ishaga Daouda, l'atelier de Douala visait à améliorer davantage la performance de la contractualisation des marchés publics dans le Littoral et à « impulser une progressivité absolue dans le domaine de l'exécution de la commande publique ».

Dans la perspective de l'amélioration des performances des marchés publics, Ishaga Daouda a annoncé la catégorisation imminente des entreprises des marchés publics. « Les prestataires des marchés publics seront classés dans une catégorie précise, avec les références, la justification de son potentiel en termes de capacité pour pouvoir exécuter la commande publique d'un domaine donné ». Les travaux se sont achevés vendredi 18 octobre dernier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.