Cameroun: Paiement numérique des frais de scolarité - Le Minesec a un nouveau partenaire

Le mémorandum d'entente signé le week-end dernier à Douala par le Pr Nalova Lyonga et le directeur général adjoint de l'établissement financier, Marguerite Atanga.

La révolution numérique engagée par le ministre des Enseignements secondaires, le Pr. Nalova Lyonga vient de franchir un autre palier. Il s'agit de la signature d'un mémorandum d'entente entre le Minesec et Union Bank of Africa (UBA). « Ce mémorandum d'entente vient enrichir le partenariat public-privé. Nous avons quatre partenaires et chacun apporte son savoir-faire. Il y a cependant des points communs, notamment sur la manière dont les données devraient être présentées », a fait savoir le Pr. Nalova Lyonga. UBA pour sa part s'est dit très honorée de contribuer au développement des paiements numérique engagés par le gouvernement à travers le Minesec.

« Le Minesec nous donne là une très grande opportunité de pouvoir contribuer à la révolution qui a été engagée dans ce ministère. Nous ne pouvions pas rester indifférents face à l'objectif de transparence dans le paiement des frais de scolarité visé par ce ministère », a indiqué Marguerite Atanga. Le Pr Nalova Lyonga a saisi l'occasion pour exhorter les responsables de cet établissement bancaire à éviter les mauvaises pratiques. Pour le Minesec, la pluralité des partenaires répond à un souci de proximité avec les parents. « Nos partenaires ne doivent pas aller convaincre les chefs d'établissements pour que ceux-ci leur réservent l'exclusivité du paiement des frais de scolarité.

Nous avons pris quatre opérateurs pour diversifier les modes de paiement tout en répondant au souci de proximité », a indiqué le Minesec. Le paiement numérique des frais de scolarité vient instaurer la transparence et la traçabilité dans la gestion de ceux-ci. Une mission de contrôle de gestion des frais d'Association des parents d'élèves et enseignants est annoncée dans les semaines à venir dans l'ensemble des établissements d'enseignement secondaire du pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.