Cameroun: Bébés siamois de Yaoundé - Une opération prévue le 7 novembre

Le transfert des fillettes à Lyon en France, où elles seront prises en charge, est fixé pour le 4 novembre.

Les bébés siamois Merveille Bissé et Merveille Eyenga séjournent à l'Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (Hgopy) depuis le 12 novembre 2018. Après bientôt un an de préparation, tout est fin prêt pour leur transfert le 4 novembre prochain à Lyon, où ces deux petits êtres devraient subir une opération chirurgicale au plus tard le 7 novembre, pour leur séparation. Nées par césarienne le 6 novembre 2018 à Ayos dans le Nyong-et-Mfoumou, région du Centre, « elles sont collées au niveau du ventre et souffrent d'omphalite, une infection de l'ombilic, et au niveau inferieur, d'accolement abdominal », tel que l'a relevé le directeur général de l'Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé, le Pr Fru Angwafor III.

Leur séjour dans cette formation sanitaire a permis non seulement de soigner les deux nourrissons, mais surtout de les préparer pour l'opération délicate et pointue. « Les enfants seront évacués à Lyon en France. Une fois que le ministère de la Santé publique a validé le dossier d'évacuation, c'était au ministère des Finances de valider l'aboutissement final : ce qui a été fait. L'argent a déjà été transféré à l'ambassade du Cameroun en France et éventuellement de l'ambassade à l'hôpital de Lyon où les enfants doivent être pris en charge », assure le directeur général adjoint de l'Hgopy, Dr Charles Nsom Mba. Après l'opération, les enfants vont passer encore un mois à Lyon, question de suivi.

C'est un ouf de soulagement pour Laurelle Ngali, maman des bébés. La jeune femme n'a pour mot que merci. Une reconnaissance qu'elle dit avoir à l'endroit de toute la chaîne qui a oeuvré jusquelà, pour l'aboutissement des dossiers. Les enfants quant à eux se portent bien. Elles grandissent vite et ont déjà commencé à babiller. Dans la salle d'hospitalisation, elles jouent et se sont déjà familiarisées à l'environnement de l'hôpital, le seul qu'elles ont d'ailleurs connu depuis leur naissance. Crescence Mekongo, major au service de la chirurgie pédiatrique, connaît déjà le secret pour les calmer lorsqu'elles pleurent. De l'amour, de l'attention, du suivi...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.