Angola: Russie - Le pays pourrait compter sur une usine d'engrais

Sotchi — Le processus devant aboutir à la création d'une usine d'engrais en Angola est terminé, a déclaré à Sotchi, en Russie, le ministre de l'Agriculture et des Forêts, Antonio Francisco de Assis.

Le ministre s'adressait à la presse quelques instants avant la signature de l'accord pour la construction de l'unité, qui devrait notamment produire de l'urée et du sulfate d'ammonium. L'usine qui doit être construite en Angola est le résultat d'un partenariat entre deux sociétés privées, une russe et l'autre angolaise, le gouvernement angolais étant le facilitateur.

Pour le pays, ce sera une étape très importante, a déclaré le ministre, car nous ne produisons pas d'engrais et nous avons le besoin d'augmenter la productivité agricole de notre pays. Le gouvernement angolais s'est également engagé à attirer d'importantes entreprises de pesticides afin de minimiser les effets dévastateurs des parasites et des maladies qui touchent des cultures. Actuellement, le pays importe tous les pesticides qu'il consomme, un processus souvent interrompu par le manque de devises étrangères, ce qui favorise la propagation des parasites et des maladies, a-t-il conclu.

Pour sa part, le ministre de l'Economie, Manuel Neto da Costa, a déclaré que la Russie pourrait être un partenaire de l'Angola dans les domaines où elle dispose du leadership en matière de savoir pour tirer parti des différents secteurs de notre économie. Selon le responsable, le forum ouvre de nouvelles perspectives de coopération avec les pays africains afin que des sujets liés à la coopération en matière de sécurité et au développement soient abordés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.