Madagascar: Grande Braderie - Une première journée plutôt calme

La grande braderie de Madagascar a débuté, hier au Palais des Sports Mahamasina. Une première journée plutôt calme que d'habitude.

Un calme qui s'explique notamment par le changement de programme puisque la manifestation prévue débuter mercredi n'a commencé qu'hier. Ce changement de programme a bien évidemment impacté sur l'organisation générale de la manifestation.

Certains participants ont même décidé de se désister pour cette raison. Du coup, l'organisateur enregistre un manque à gagner en étant également privé des recettes d'une journée. Quoiqu'il en soit, la Grande Braderie de Madagascar se poursuit aujourd'hui au Palais des Sports pour ne prendre fin que dimanche prochain.

Trois journées où les visiteurs auront l'occasion de se procurer des marchandises dont ils ont besoin au meilleur prix. Faut-il en effet rappeler que tous les participants de la Grande Braderie sont des professionnels de leur secteur d'activité.

La remise d'au moins 15% demeure encore la règle. Mieux, la majorité des participants procèdent à un véritable déstockage pour se préparer pour les fêtes.

Car déjà on est à un peu plus de deux mois de Noël et du nouvel an. En somme, l'événement à ne pas rater est probablement la Grande Braderie de Madagascar.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.