Congo-Brazzaville: Trafic illégal du bois - Une équipe de surveillance bientôt mise en place

La structure se chargera de mener à bien les differentes enquêtes et les évaluations sur le terrain. La ministre de l'Economie forestière, Rosalie Matondo, a échangé à propos, le 22 octobre à Brazzaville, avec Richard Paton, le chef de Programme Afrique centrale de l'US forest service programme international (Usfsip).

Intitulé « Renforcement des structures gouvernementales et des réseaux en charge de la détection, de la répression et de la surveillance du commerce illégal du bois en République du Congo et dans les pays voisins du bassin du Congo », le groupe consistera à créer, au niveau national, un forum qui permettra à toutes les parties prenantes d'être en alerte de toute activité sur le terrain. « Le groupe de travail bénéficiera de l'expertise américaine », a expliqué le coordonnateur de l'Usfs Congo, Isaac Moussa.

La nouvelle équipe se chargera donc de susciter une veille transfrontalière entre différents pays, notamment le Gabon, la Centrafrique, le Cameroun et la République du Congo.

Cette initiative permettra et facilitera la fluidité des informations entre ces différents pays. A cet effet, le groupe devra alors s'imprégner du système « Glad». Système satellitaire qui signalera toute exploitation opérée en dehors des surfaces allouées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.