Madagascar: Transition énergétique - Validation d'une stratégie régionale en vue

Une réunion des ministres en charge de l'Energie des Etats membres de la Commission de l'Océan Indien (COI) s'est tenue pendant deux jours à l'hôtel Colbert.

« L'objectif consiste à valider une stratégie régionale sur la transition énergétique en vue d'entrevoir une nouvelle perspective de coopération entre ces pays membres avec les partenaires techniques et financiers ».

Le Chargé de mission de la COI, Marc Maminiaina, l'a évoqué lors de l'ouverture de cette réunion ministérielle.

En fait, de nombreux projets touchant le secteur de l'énergie, notamment la promotion des énergies renouvelables ont été financés dans ces pays de l'Océan Indien dont à Madagascar, dans le cadre de la mise en œuvre du programme Energie par la COI sur financement de l'Union Européenne.

« Ce programme d'une durée de quatre ans, touche sa fin cette année. D'où, la nécessité de la validation de cette nouvelle stratégie régionale », a-t-il poursuivi.

Echanges. De son côté, l'Ambassadeur de l'Union Européenne à Madagascar, SEM Giovanni Di Girolamo, a soulevé que cette nouvelle stratégie vise à aider les pays membres de la COI à faire la transition énergétique avec la promotion des énergies renouvelables pour lutter contre le changement climatique.

« Cela permet en même temps de réduire la dépendance en énergie fossile tout en luttant contre les risques liées aux aléas du marché international.

Et avec cette stratégie régionale concertée, les pays membres de la COI pourront sauvegarder le potentiel naturel de la région tout en améliorant les conditions de vie de la population », a-t-il enchaîné.

Ainsi, dans le cadre de cette réunion entre les ministres en charge de l'Energie des pays de l'Indianocéanie, des échanges d'expériences et de partage de bonnes pratiques en matière de l'utilisation des énergies renouvelables, ont eu lieu afin d'assurer une efficacité énergétique.

Défis. Notons que cette stratégie régionale sur la transition énergétique sera soumis au conseil des ministres de l'Energie des Etats membres de la COI à la fin de cette année.

« Cette coopération régionale est très importante. En effet, l'énergie représente un enjeu décisif pour le développement et l'émergence de Madagascar. Il y a un impact direct sur la vie de nos concitoyens.

Les objectifs de l'Etat sont ambitieux. Il s'agit de donner l'accès à l'énergie à plus de 50% de la population contre 15 % à la fin de 2018 et de doubler la capacité de production en électricité dans le pays dans les cinq ans à venir.

En outre, 70% de l'électricité produite doivent se faire avec des énergies renouvelables. Ce sont des défis importants », a conclu le ministre de l'Energie, Vonjy Andriamanga.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.