Congo-Kinshasa: Avec Kabila à la manœuvre - Le PPRD à la reconquête du fauteuil présidentiel !

«Parti mieux implanté à travers le territoire national, Parti ayant une forte expérience dans la gestion de la Res publica depuis 2002 jusqu'à ce jour, tirant les leçons du processus électoral passé et connaissant bien le comportement de la concurrence, notre Parti se donne pour objectif global : gagner les élections locales lorsqu'elles seront organisées, gagner les provinciales, les nationales et surtout, l'élection présidentielle avec tous nos partenaires du FCC qui ont la passion du Congo comme nous».

C'est le point essentiel qui ressort des assises de la première matinée politique d'évaluation du PPRD tenues à Lubumbashi, dans la Fédération du Haut-Katanga. Le message est clair, remporter la prochaine bataille électorale à tous les niveaux, avec Joseph Kabila aux commandes du PPRD. C'est, en effet, la recommandation forte de cette convention close le jeudi 24 octobre 2019. Le souci, pour tous les cadres de l'ancien parti présidentiel en République Démocratique du Congo, était d'imprimer une plus forte vigueur et une grande cohésion à leur action politique.

"L'ambition commune au Président Kabila et de tous les membres de ce grand Parti est d'imposer de par notre professionnalisme, une image de puissance et de cohésion autour d'un projet de société claire et qui fait parler de lui-même", a dit Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD.

Il était question à Lubumbashi, de faire une réflexion critique évaluative et prospective. Ce qui est à ce jour nécessaire et indispensable, étant donné la présence nombreuse de plusieurs acteurs politiques de plus en plus concurrentiels sur la scène politique congolaise.

Pour cela, les acteurs du parti propre au prédécesseur de Félix Tshisekedi est notamment, de mieux procéder au recrutement des membres, bien organiser la formation politique étendue et efficace pour ses cadres et ses militants. Mais aussi mener, à chaque échéance et à tous les niveaux, des campagnes électorales plus conquérantes et plus victorieuses pour ses candidats.

"C'est une première dans l'histoire de notre Parti car en toute liberté et objectivité, nous avons passé en revue le fonctionnement de notre Parti. Nous en avons montré la belle face et aussi, sans auto-flagellation, nous avons décrit la face encore à faire reluire", s'est félicité Emmanuel Shadary.

Il a été relevé et proposé des pistes et mécanismes d'actions qui devront permettre au PPRD d'aller de l'avant, et de mieux réussir son combat politique. Pour les prochains mois et les prochaines années, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie projette la mise en place des structures et leurs animateurs à tous les niveaux, de la formation, de la communication ou, de la création des unités de production efficaces qui devraient lui assurer une bonne capacité financière. Sans oublier la nécessité de continuer à ratisser large auprès de la population, à travers toutes les provinces du pays.

Halte au banditisme politique

Autre communication capitale de ces assises, les mandataires du PPRD ont été invités à se départir des antivaleurs, «surtout le détournement des deniers publics qui commence à devenir en RDC comme des faits normaux». "Aujourd'hui plus que jamais, notre Parti le PPRD est devenu non seulement une machine électorale, mais il est aussi l'arène des débats démocratiques et un agent de socialisation tendant à discipliner nos cadres au travers les valeurs de notre idéologie qu'est la social-démocratie", martèle le dauphin de Joseph Kabila.

Ainsi, rappelle-t-il à ces derniers, que celui qui sera crédité d'avoir détourné même un million de FC, c'est un détournement. "Et le même jour que le Parti l'apprendra, il aura signé sa démission et sera sanctionné conformément aux résolutions de ces assises et par respect envers le peuple".

Le PPRD comme Parti avant-gardiste vous demande d'arrêter ce comportement qui frise le banditisme politique, a-t-il souligné.

Pour eux, il est impossible de construire un Congo émergent sous un régime décrété officiellement régime d'impunité. Le PPRD doit, de ce fait, faire la différence pour atteindre ses objectifs et rester crédible devant l'opinion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.