Congo-Kinshasa: La Compagnie des jésuites en deuil - Le Père Léon de Saint Moulin tire sa révérence

Pour les uns, il était juste un père, tandis que pour les autres, il était un Saint, et le destin en a voulu qu'il soit simplement appelé "Père Léon de Saint Moulin". Oui, la triste nouvelle concernant sa mort aura infligé une peine redoutable et incommensurable, allant jusqu'au point d'affecter le peuple congolais, en général, et les amoureux de la science, en particulier.

Cette bibliothèque qui brûle est passée de vie à trépas dans la nuit de mercredi à jeudi 24 octobre 2019, à 1h35, à l'âge de 87 ans. Ce dernier était entré doucement dans le coma, suivant le signe repéré par son infirmier. Quoiqu'ayant été affaibli vu le poids de l'âge, ce courageux travaillait durement jusqu'à ce que le corps a cédé et est resté dans la maison de repos de la Compagnie des Jésuites " Servico" dans l'enceinte du Collège Boboto, où il était suivi par le médecin, apprend-on du père Jules Tshibamfumu.

Le père Jésuite belge Léon de Saint Moulin était professeur émérite à l'Université catholique de Kinshasa et l'un des prêtres qui avaient animé la marche, durement réprimée, de protestation des chrétiens contre le régime du Maréchal Zaïrois Mobutu Sese Seko en 1992. Né à Naast (Soignies) le 17 décembre 1932, il avait été ordonné prêtre le 6 août 1964 et était entré dans la Compagnie des Jésuites le 14 septembre 1950. Docteur en histoire et licencié en philosophie et en théologie, le père de Saint Moulin avait été vice-recteur de l'Université Nationale du Zaïre, chargé du campus de Kinshasa l'actuelle Unikin, et Directeur du Centre d'Etudes pour l'Action Sociale (CEPAS). Il est l'auteur de nombreuses publications, articles, livres, cartes à propos de la République démocratique du Congo (RDC).

Il s'était pour la première fois rendu au Congo en 1959 grâce à un mandat du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) pour une étude sur la capitale - Léopoldville à l'époque. Il avait par la suite, en 1967 - année de son installation permanente à Kinshasa -, pris part à une étude ociodémographique de la capitale avant de participer à la réalisation, en 1969, de la mise à jour du plan de la ville, conduite par l'Institut géographique du Congo. Léon de Saint Moulin, fin connaisseur du Congo-Zaïre-RDC, il a participé à plusieurs productions scientifiques.

Auteur

Auteur de plusieurs œuvres, entre autres, "Kinshasa, trente ans après", une enquête sur la perception sociale de la justice. Il a publié en 2005 un "Atlas de l'organisation administrative de la RDC". Ce sont les cartes qu'il a dessinées qui ont servi de référence à la Commission électorale nationale indépendante, Ceni lors des différentes élections qui ont eu lieu depuis 2006. Il était avant sa mort, considéré comme une "bibliothèque de l'histoire du Congo", voire comme un "monument" dans le pays.

En attendant le programme des obsèques, les messes seront organisées dans toutes les provinces de la Compagnie des Jésuites.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.