Cameroun: Kribi - Le BIR fait des dons dans une école maternelle

Leurs petites mains ne pouvaient pas supporter le poids des cadeaux que leur a offerts le Bataillon d'intervention rapide (BIR) zone Kribi. Les écoliers de l'école maternelle de Bumé, petit village de l'arrondissement de Kribi 1er, n'avaient alors que leurs bouches pour remercier cette unité d'élite de l'armée camerounaise. « Mon colonel, nous vous disons merci pour tous ces dons ».

En chœur ils ont exprimé leurs émotions. Le 18 octobre 2019, le lieutenant-colonel John Williams Njock, commandant le BIR zone Kribi et ses éléments sont allés à la rencontre des tout-petits fréquentant la petite école maternelle de Bumé.

Ils ont apporté le matériel didactique : des ardoises, des cahiers, des cartons de craie, des crayons, deux tableaux et des lits complets entre autres.

Les hommes en tenue ont aussi réfectionné deux salles de classe et construit des latrines. Une grande joie pour la directrice de cette école maternelle qui regroupe une quarantaine d'enfants. « Une force spéciale au service de la paix et du développement du Cameroun ».

C'est la devise du BIR d'où ses missions civilo-miliataires. A Kribi, l'engagement des commandos est salué par la population et leur attire la sympathie. « Nous prions pour ces soldats. Ils ne cessent de nous prouver qu'ils sont des hommes aux cœurs doux et sensibles », a déclaré François Touli parent d'élève.

Le sous-préfet de Kribi 1er, Bertrand Foé Ndono, reconnaissant lui aussi la générosité du BIR a demandé au personnel enseignant de l'école publique de Bumé de faire bon usage du matériel reçu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.