Cote d'Ivoire: Prix Houphouët-Boigny de la recherche à Yamoussoukro - Mme Bédié remet le prix aux lauréats

Le Professeur, Baha Bi Youzan Daniel, président du Jury du prix Houphouët Boigny de la recherche, a proclamé, dans la soirée du vendredi 18 octobre dernier, les résultats des travaux effectués par les postulants au prestigieux prix. Et ce, au cours d'un dîner-gala organisé par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix.

Cette cérémonie de distinction, riche en couleurs, a été rehaussée, par la présence de l'ex première Dame, Henriette Bédié, du secrétaire général de ladite Fondation, ainsi que des ambassadeurs accrédités dans notre pays. « Le prix Houphouët-Boigny de la recherche vise à honorer les étudiants de Master et de Doctorat qui ont une approche innovante, dont le thème porte sur Félix Houphouët-Boigny et dont la pertinence sociale est avérée », a rappelé, dans son adresse, le président du Jury.

Afin de couvrir tous les domaines de la recherche scientifique et technologique et valoriser les travaux dans toutes les disciplines, le prix Houphouët-Boigny de la recherche s'étend dans des domaines suivants : sciences humaines et sociales, sciences juridiques et politiques, sciences économiques et gestion ainsi que les sciences biologiques. La deuxième édition du prix Houphouët-Boigny porte le sceau de l'immortalité. « La remise du prix en ce jour anniversaire de la naissance du président Houphouët-Boigny est un grand symbole, symbole de ce qu'il a été, de ce qu'il a fait , de ce qu'il a laissé comme héritage politique, social, économique, culturel, spirituel à la Côte d'Ivoire et au monde entier », a conclu Baha Bi Youzan Daniel.

Prenant la parole, à son tour, le professeur Jean Noel Loucou, Secrétaire général de la Fondation Félix Houphouët-Boigny, a remercié l'hôte de marque, madame Henriette Bédié, pour sa présence éclatante à ladite cérémonie. Avant de situer le contexte de l'attribution du prix : « Il ne s'agit pas seulement de faire de la reconnaissance au président Houphouët-Boigny, mais aussi de la connaissance. Et pour produire de la connaissance, il faut de la recherche et des publications. C'est pour ça que nous avons instauré ce prix. Nous sommes satisfaits parce que ce sont de bons travaux produits par les étudiants. Et la fondation s'engage à publier cela. Nous allons, en somme, publier cinq ouvrages sur le Président Houphouët-Boigny, d'ici 2020. Dont, tous les lauréats.»

« On ne fait que commencer, le prix n'est pas bien visible et on espère qu'on aura beaucoup de candidats l'année prochaine. Seulement huit(8) candidats étaient en lice. » Après une évaluation minutieuse des thèmes, par les membres du jury, Dr Gade Charles Sylvain de l'université Houphouët-Boigny d'Abidjan, dont la recherche a porté sur : « Politique migratoire sous la gouvernance de Félix Houphouët-Boigny et Intégration régionale en Côte d'Ivoire : cas de l'implantation des campements allogènes dans le département de Bloléquin » a remporté le prix, dans la catégorie des doctorants.

Concernant le prix en Master, il a été décerné à Ouattara Zié Kassoum, étudiant à l'université de Daloa, en Master 2 avec pour travaux de recherche portant sur : « Les dernières batailles électorales du régime de Félix Houphouët-Boigny : regard croisé de fraternité et le Nouvel Horizon (1990 et 1992). ». Présente en ces lieux pour participer à ces moments festifs et de récompense, madame Henri Konan Bédié a, elle-même, remis les prix aux heureux récipiendaires, avec le chèque d'1 million de nos francs pour le doctorant et la somme de 500 000 FCFA, pour l'étudiant en master. Aussi, elle a félicité ceux-ci pour la qualité de leurs travaux de recherche avant d'encourager le jury et le Secrétaire général de la Fondation, Jean Noël Loucou, pour le travail abattu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.