Cameroun: En prison depuis 7 ans et très malade, l'ancien PM Inoni Ephraim évacué en France

25 Octobre 2019

Annoncé depuis quelques jours comme devant être évacué en Allemagne pour ses ennuis de santé devenus assez graves, l'ancien Premier ministre (PM) camerounais, avons-nous appris, a été évacué ce vendredi 25 octobre 2019, vers un hôpital parisien dont le nom reste inconnu.

Inoni Ephraim n'ira pas en Allemagne pour ses graves problèmes de santé.

Camer.be a appris que l'ancien chef du gouvernement camerounais, est arrivé à Paris en France, ce matin, en provenance de Yaoundé.

Des sources annoncent que c'est très tard dans la nuit d'hier à aujourd'hui, que Inoni Ephraim a décollé de Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Nos informateurs n'ont pas cédé à notre demande, de savoir quel hôpital parisien accueille l'ancien Premier ministre camerounais que tuait déjà l'inhumaine et insalubre prison centrale de Yaoundé - Kondengui, depuis sept ans.

Inoni Ephraim qui avait littéralement éclaté en sanglots comme un gamin lors de son arrestation il y a huit ans, croupissait depuis lors, dans la prison centrale de Yaoundé. Ses problèmes de santé se sont aggravés avec la mutinerie qui a eu lieu il y a quelques mois seulement, dans la tristement célèbre maison d'arrêt de la capitale politique camerounaise. L'ancien PM avait violemment été agressé par des prisonniers dits indigents, et occupant les quartiers populeux de la prison.

Et depuis lors, l'ancien chef du gouvernement, était pris en charge dans un hôpital de la place.

Sans doute que la précarité du plateau technique au pays, a décidé le régime de Yaoundé, d'accorder une évacuation sanitaire à un de ses anciens barons, de peur de le voir mourir comme un citoyen ordinaire.

A toutes fins utiles, Inoni Ephraim était ( est) en prison, parce qu'accusé de malversations financières dans le cadre de l'achat foireux d'un aéronef destiné à Paul Biya le président de la République. Au moment des faits, Inoni Ephraim était secrétaire général adjoint à la présidence de la République.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.