Congo-Kinshasa: [Promoteur du BAC] JM Ntantu-Mey - "30 ans est le produit de la détermination et de la lutte pour l'excellence contre la médiocrité"

Le Bureau d'actions et d'éveil culturels à l'éducation (BAC) a fêté ses 30 ans d'existence le 18 octobre dernier, dans la paroisse Saint Augustin de Lemba. Au cours de cette rencontre commémorative, Jean-Marie Ntantu-Mey, promoteur du BAC, a mis l'accent sur l'importance de la culture et de l'Education pour un développement durable et la conversion des mentalités.

Des diplômes d'honneur ont été remis au Collège St Théophile, à l'Institut Mokengeli et à l'Institut Salongo de Bandal. Pour lui, 30 ans est le produit de la détermination et de la lutte pour l'excellence contre la médiocrité.

Parmi les personnalités ayant pris part à cette manifestation, figuraient un représentant du VPM en charge de la justice, M. l'Abbé coordonnateur national des écoles conventionnées catholiques, Ntungu Romain. Tel que prévu dans le programme, il y a eu des témoignages d'éminentes personnalités tant du monde culturel, politique que scientifique qui ont confirmé le parcours de lutte pour l'éducation civique et culturelle, la promotion de la culture et l'éveil des esprits et des consciences, mais également la déclamation des poèmes par le Lycée Mpiko de Lemba, le Lycée de Limete et l'Ecole Emergence de Yolo.

Le promoteur du BAC, Jean-Marie Ntantu-Mey, a insisté sur l'importance de la culture et de l'éducation pour un développement durable et la conversion des mentalités. "Trente ans est le produit de la détermination et de la lutte pour l'excellence contre la médiocrité. Le BAC a formé l'esprit critique de la jeunesse congolaise", a-t-il laissé entendre.

Optimiste entêté

Le Bureau d'actions et d'éveil culturels à l'éducation (BAC) est le fruit d'un success story savamment entretenu depuis trois décennies par un optimiste entêté, en la personne de Jean-Marie Ntantu-Mey. La rigueur et la discipline de cet homme a forgé sa réputation et l'excellence dans l'exécution de toutes les manifestations socioculturelles, excursions didactiques, conférences-débats, festivals, réceptions qu'organise le BAC.

Il sied de rappeler que le BAC a participé à la conférence nationale souveraine, aux Etats généraux de l'éducation, à plusieurs forums, dialogues ou concertations nationales. Cette Asbl a toujours émis le plaidoyer sur l'éducation et la culture.

Chaque année, le BAC, sous la houlette de M. Ntantu-Mey, organise des classes populaires où les enseignants et les élèves de toutes les écoles de Kinshasa s'affrontent dans diverses activités scolaires, civiques et intellectuelles. A la fin, les meilleures écoles, enseignants, élèves reçoivent des prix. Le promoteur du BAC organise également des rencontres qui réunissent et font parler les différentes personnalités du monde politique, artistique, culturel à travers des conférences-débats, des colloques, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.