Congo-Kinshasa: Urbanisme - Pius Muabilu favorable au cri des courtiers immobiliers

«Une bonne politique de l'habitat en RDC, particulièrement à Kinshasa». Tel est le leitmotiv qui a conduit l'Association des courtiers immobiliers de Kinshasa à saisir, jeudi dernier, le Ministre d'Etat en charge de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala, dans son bureau de travail.

Conduite par le président de cette association sans but lucratif, M. Tshamala Mafuta, la délégation a échangé avec le Ministre national de l'Urbanisme sur la mise en œuvre effective de la loi de 2015 régulant le secteur de l'immobilier, précisément l'habitat.

Ladite loi, faut-il indiquer, réglemente le secteur de l'habitat en RDC et s'impose aux courtiers, aux bailleurs, locataires, vendeurs et acheteurs des parcelles dans les villes du pays. "Le ministre a été vraiment d'accord avec nous. Il nous a promis une suite favorable d'ici peu", a laissé entendre le président de cette délégation, aux prises avec la presse.

A l'en croire, le ministère de l'Urbanisme et Habitat est confronté aux défis immenses, qui requièrent la mise en application réelle de différentes lois afférentes à ce secteur. Il faut noter que ces courtiers immobiliers ont été sans nul doute aux anges, non seulement du simple fait d'avoir rencontré le Ministre d'Etat, Ministre de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu Mbayu, mais aussi de l'oreille attentive que ce dernier leur a accordée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.