Congo-Kinshasa: Organisé par EVENTSRDC - Le festival 100% Break Dance confirmé pour le 9 novembre 2019

Spécialisée dans l'accompagnement de la danse congolaise depuis 2009, EVENTSRDC.COM, filiale de «Médias Business Congo», organise la 4ème édition de Festival Break Danse, après plus de 5 ans d'interruption depuis celles de 2011, 2012 et 2013. Elle confirme, dans un communiqué de presse eventsrdc.com, la tenue de ce grand festival culturel le samedi 9 Novembre 2019.

C'est dans le souci de rendre plus professionnelle la danse congolaise, qu'eventsrdc.com s'assigne les objectifs d'ateliers de danse, d'information permanente, pour faire des danseurs congolais des ambassadeurs des questions de vie.

Pour cette 4ème édition au Théâtre de verdure, les talents de ces danseurs vont porter sur les valeurs de l'environnement, l'éducation, le genre, et santé publique, renseigne les organisateurs.

Le représentant du Comité, Cinardo Kivuila, indique que le meilleur groupe prestant à ce festival sera récompensé à hauteur de 500 USD plus un trophée symbolique comme gagnant de l'édition. Pour la danse, le meilleur sera primé d'une somme de 250 USD.

Par ailleurs, le public aura droit au Battle opposant le groupe Master Makinu, La Folie Crew, Spartiates Crew, Underforce Crew, Elephant Dance Crew, A Team Dance, FBI Crew et Teams Leopards. Mais, également, des individualités telles que Bboy-Toza, Zepekenho-Bboy, Bboy-Casket, Bboy-Tow X, Bboy-Jephté, Bboy-Randy, Bboy-Zimmoh et Bboy-R16.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.