Guinée Bissau: Deux antennes de la radio Africa FM fermées

Photo: Le Pays
Bafata, le 7 mars 2019. Des partisans du Madem en campagne pour les élections législatives. (immage d'illustration)
communiqué de presse

Deux antennes régionales de la radio privée Africa FM, proche de l'opposition, ont été fermées en Guinée-Bissau. Reporters sans frontières (RSF) dénonce cette mesure et demande leur réouverture sans délai.

« Cela fait déjà dix jours que nos antennes de Bafata et Buba ont été fermées par le gouvernement, par le biais de l'Agence de régulation nationale (ARN) », a affirmé à la presse Mama Saliou Sané, directeur d'Africa FM, le 26 octobre 2019.

Selon lui, sa radio est légale, car disposant d'une licence d'émission. "Africa FM est une radio à grande audience qui couvre tout le pays »

De son côté, Djibril Mané, le président du conseil d'administration de l'ARN, a expliqué, dans la presse, que les antennes Africa FM ont été fermées, parce qu'elles " émettaient sans licence et que la radio pas en règle avec l'ARN".

Mais, précise Mama Saliou Sané, "l'ARN ne fait que délivrer les fréquences d'émission aux radios. Il incombe au secrétariat d'Etat à la Communication sociale de délivrer les licences.

Comme il n'y a pas encore de politique de presse toutes les radios du pays fonctionnent avec une licence provisoire".

«L'objectif du gouvernement, c'est de taire les voix discordantes. C'est d'ailleurs pourquoi une décision politique a été prise à notre encontre, au lieu d'une décision administrative", a dit son directeur.

Nous nous sommes déjà acquittés de nos dettes envers l'ARN qui menace de fermer l'antenne mère d'Africa FM à Bissau, dans un délai de dix jours qui est d'ailleurs arrivé à expiration le 26 octobre 2019», a-t-il ajouté.

"Nous sommes vivement préoccupés par cette décision qui intervient à quelques semaine seulement de l'élection présidentielle du 24 novembre 2019, déclare Assane Diagne, directeur du bureau Afrique de l'Ouest de RSF.

Nous appelons le gouvernement bissau-guinéen à garantir le pluralisme dans le paysage médiatique et à la réouverture sans délai des antennes de cette radio ».

Cette radio, l'une des plus écoutées en Guinée-Bissau, n'en est pas à sa première brouille avec le gouvernement. Son antenne de Bafata avait été fermée de mars à juin 2019, coïncidant avec la période de pré-campagne des élections législatives.

En 2019, la Guinée-Bissau occupe la 89e place sur 180 pays au Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RSF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.