Gabon: Mme Rosario BENTO PAIS a décliné sa feuille de route devant des officiels internationaux à Libreville

Libreville — Quelques jours après avoir présenté au président de la République Gabonaise les lettres de créance qui l'accréditent au Gabon, la nouvelle Ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de l'Union européenne (UE) au Gabon, pour Sao Tome-et- Principe et la Communauté Économique des États de l'Afrique Centrale (CEEAC) , Mme Rosario BENTO PAIS, a présenté le 25 octobre sa feuille de route aux représentants du Gouvernement, au Corps diplomatique accrédité dans la capitale gabonaise, Libreville, ainsi qu'aux organismes internationaux à la résidence de l'Institution.

Mme Rosario BENTO PAIS a salué le climat d'ouverture en cours, et a remercié le Gouvernement gabonais d'avoir facilité sa prise de fonction.

Selon le communiqué de presse de L'UE transmis à la presse, l'Ambassadrice a présenté les priorités de l'Union européenne

qui se mettent en place avec une nouvelle Présidente de la Commission européenne et un nouveau Président du Conseil européen.

Devant un parterre de personnalités officielles attentives, Mme BENTO PAIS a décliné sa feuille de route partant des actifs au crédit de la coopération ente le Gabon et l'Union Européenne, non sans émettre

le vœu de l'UE de renouer de manière constructive et durable le dialogue avec le Gabon dans un esprit de respect mutuel et de

confiance, compte tenu des engagements communs pris de longue date entre les deux partenaires.

La diplomate a précisé les axes de son mandat: le renforcement de la coopération avec le Gabon, notamment au plan politique avec la poursuite du dialogue avec le Gabon; la prise en compte des priorités découlant des conclusions du Sommet Union Africaine- Union Européenne d'Abidjan et de la Communication de la Commission européenne sur l'Alliance Afrique-Europe, adoptée en septembre 2018, essentiellement axée sur la création d'emplois chez les jeunes pour un investissement et des emplois durables.

Ainsi, partant des résultats du Projet d'Appui à la Formation et à l'Insertion Professionnelles des jeunes (AFIP), elle a mis l'accent sur le lancement prochain du projet "Cap sur l'autonomisation des

jeunes au Gabon" qui vise à soutenir les jeunes économiquement faibles.

Ce projet confié à une ONG gabonaise visera à pérenniser les résultats du projet AFIP ayant permis à plus de 1000 jeunes déscolarisés, sans formation et en situation précaire, de bénéficier d'une formation courte et qualifiante.

Cet appui, a-t-elle poursuivi, permettra que des milliers de jeunes gabonais qui se trouvent aujourd'hui sans opportunités économiques puissent accéder à des formations adaptées et acquérir des compétences, leur permettant d'obtenir des emplois décents.

S'agissant de la coopération régionale entre le Gabon et l'UE, elle a fait mention des questions d'envergure internationale telles que le changement climatique, la préservation de la biodiversité, la

paix et la sécurité régionales et la digitalisation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.