Congo-Kinshasa: Tanganyika - Les Nations Unies ont célébré la Journée des Nations Unies avec l'Université de Kalemie

communiqué de presse

Pour le soixante-quatorzième anniversaire de l'ONU, la MONUSCO et les douze Agences spécialisées travaillant dans la province du Tanganyika ont organisé le samedi 26 octobre 2019 une Journée - Portes Ouvertes - sous le signe de « One Un in Tanganyika ». C'est l'Université de Kalemie (UNIKAL) qui a abrité l'évènement avec pour principal objectif d'améliorer le niveau de connaissances et d'informer un large public, sur le travail des Nations Unies, notamment la jeunesse.

Environ 800 étudiants et étudiantes ont pris part à la Journée, aux côtés des autorités académiques et du corps professoral. Les autorités provinciales du Gouvernement, de l'Assemblée provinciale, de la mairie, les membres de la société civile, les organisations partenaires ont également répondu à l'invitation du Système des Nations Unies.

La première partie de l'activité a consisté en une session d'information. Les principaux responsables de la MONUSCO et des Agences des Nations Unies ont présenté le mandat et les principales actions de leurs institutions respectives. Quelques points ont été clarifiés tels que la notion « d'appui », le concept « d'assistance » des Nations Unies aux gouvernements; les différences et la complémentarité des interventions des agences sur le terrain; la protection des civils, la résolution du conflit intercommunautaire entre Twa et Bantou, l'insécurité, la problématique des personnes déplacées et la distribution de vivres, la scolarisation des enfants vulnérables et les critères d'éligibilité, la sécurité alimentaire, etc. sont tant de questions abordées.

Le Chef de bureau de la Kalemie, Jacob Mogeni, a saisi l'occasion pour exhorter les jeunes à plus de responsabilité et de solidarité, en particulier dans la résolution du conflit communautaire Twa et Bantous. Il a fait observer que les groupes armés sont largement constitués de jeunes.

Le Porte-parole de l'Assemblée provinciale du Tanganyika, l'honorable Cyrille Kimpu Awel a abondé dans le même sens et a lancé un appel aux jeunes : « Il est temps que les jeunes du Tanganyika se prennent en charge; les Nations Unies ne peuvent pas tout faire à notre place ».

Le Ministre provincial du plan, Leya wa Nkulu Gilbert - a, ensuite, exprimé au Système des Nations Unies, la reconnaissance du Gouverneur du Tanganyika. Pour l'Autorité provinciale, cette Journée est une opportunité en or. « Très peu de personnes disposent d'informations exhaustives sur l'ONU ; certains sigles prêtent parfois à confusion. L'occasion nous est donc offerte, pour que les agences des Nations Unies expliquent au grand public ce qu'elles sont effectivement.

Il a conclu en rendant un hommage au Système des Nations Unies. « Je voudrais applaudir toutes les agences, chacune en ce qui la concerne pour le travail abattu sur le terrain. Si quelque chose pouvait s'évaluer en quantité de sueurs, je pense qu'on en recueillerait des fûts de sueur de la part de tous les acteurs du Système des Nations Unies ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.