Togo: Le pays s'engage à combattre la pêche illégale

28 Octobre 2019

Le Togo entend garantir sa souveraineté maritime. Un cadre juridique existe, il évolue régulièrement.

Le pays souhaite, notamment, renforcer son arsenal contre la pêche illicite. Les eaux du Golfe de Guinée attirent les chalutiers industriels et pénalisent la pêche locale.

Lomé va prochainement ratifier l'Accord du Cap sur la sécurité des navires de pêche qui n'est pas encore entré en vigueur au plan international.

Hubert Bakaï, le directeur des Affaires maritimes, a franchi une première étape en signant la semaine dernière la 'Déclaration d'intention de Torremolinos' dans cette ville d'Espagne qui incite justement les pays membres de l'OMI (Organisation maritime internationale) a mettre en œuvre au plus vite l'Accord du Cap de 2012.

'Nous avons signé avec fierté cette déclaration qui est l'une des preuves de la bonne disposition du Togo à contribuer à la sécurité du transport maritime en général et à la lutte contre pêche illégale', a confié lundi M. Bakaï.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X