Afrique de l'Ouest: Comment intégrer les marchés de capitaux ?

28 Octobre 2019

Le Togolais Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BVRM), est intervenu lundi à Abidjan à l'ouverture de la première édition de la Conférence internationale sur l'Intégration des marchés de capitaux en Afrique de l'Ouest.

Il a présenté les réussites du marché intégré de l'UEMOA. La BRVM est la Bourse commune aux 8 pays de l'Union.

Une réussite qui a pris du temps mais qui a finalement abouti grâce à une volonté politique et l'engagement des responsables de la Bourse.

Un exemple à suivre pour d'autres ensembles régionaux africains.

Le processus a demandé des études sérieuses, l'élaboration d'une réglementation conforme aux standards internationaux, le développement d'un écosystème dynamique qui favorise l'offre et la demande des titres, a souligné M. Amenounve.

Mais tous les obstacles n'ont pas encore été levés, notamment ceux relatifs à l'investissement et à la bonne gouvernance.

Le futur marché des capitaux de la CEDEAO a de réels atouts avec trois bourses actives (BRVM, Ghana et Nigeria).

Edoh Kossi Amenounve a bon espoir de voir naître un marché financier commun des 15 pays de la Cédéao et, pourquoi pas, doté d'une monnaie unique.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence de Daniel Kablan Duncan, vice-président de Côte d'Ivoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.