Cameroun: Aéroports du pays - La mafia des bagages plombe leur compétitivité

28 Octobre 2019

Il est de plus en plus établi que la gestion des bagages à l'aéroport international de Douala- Cameroun est un véritable frein à son décollage

Dans tous les aéroports du monde, le service des bagages est assuré selon un processus normatif bien établi . Des entreprises reconnues à travers le monde et présentes dans plusieurs aéroports assurent ce service. Ce qui garde les usagers de ces aéroports dans une sérénité et une confiance certaine.Ceci n'est pas le cas de l'aéroport international de Douala.

Reconnu comme principale porte d'entrée et de sortie du Cameroun avec un trafic moyen d'un million cinq cent mille passager par an et surtout cinquante mille tonnes de fret par an, l'aéroport international de Douala se singularise dans sa gestion des bagages.

Ici, ce service ô combien important est assuré par des société sans aucune expérience. Pire, celles-ci emploient un personnel à l'identité floue avec un matériel préhistorique et inadapté. Les films alimentaires utilisés ici sont proscrits dans la plupart des aeroports du monde.

Cette situation qui commence à prendre des racines à l'aéroport de international de Douala embarrasse fortement ses usagers. Les compagnies aeriennes étrangères se plaignent de plus en plus du manque de professionnalisme qui caractérise le service des bagages à l'aéroport international de Douala ainsi que les pratiques peu orthodoxes de ces employés qui raquettent systématiquement les passagers .

L'année dernière déjà, l'AOC ( Airlines opérations comitee) via une lettre de son président avait interpellé la directrice generale de l'autorité aéronautique civile à ce sujet.

Malgré ce fait jusqu'à nos jours, c'est le statut quo. Les passagers de l'aéroport continuent de voir leurs bagages pris en otages par des individus à la moralité douteuse avec des pratiques singulières.

Il reste aussi à noter que les conséquences de cette gestion archaïque des bagages à l'aéroport international de Douala sont d'autant plus graves que, de plus en plus, les bagages en provenance de l'aéroport international de Douala sont systématiquement perdus ou délocalisés vers d'autres aéroports du fait de l'utilisation d'un matériel prohibé.

L'autorité aéronautique se doit donc de prescrire des normes spécifiques en matière d'emballage et de protection des bagages à l'image des autres aéroports internationaux afin qu'elles soient opposables aux entreprises présentes à l'aéroport de Douala permettant ainsi l'amélioration de ce service aux passagers si elle veut que l'aéroport international de Douala reste compétitif.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.