Sénégal: Lancement des travaux du Brt - L'infrastructure va coûter près de 300 milliards de FCfa

Photo: Aps
Projet BRT

Le président de la République a procédé ce lundi, au lancement travaux du Bus Rapid Transit (Brt), bus à haut niveau de services, qui reliera la gare routière de Petersen (centre-ville) à la préfecture de Guédiawaye, dans la grande banlieue dakaroise. La cérémonie a eu pour cadre, Guédiawaye dans la banlieue de Dakar.

D'un coût global d'environ 300 milliards de FCfa, le Brt possèdera un parc riche de 144 bus articulés, qui transporteront jusqu'à 300 mille voyageurs par jour, avec un temps de parcours réduit de moitié entre la banlieue et le centre-ville de Dakar.

La première ligne pilote de bus sur voies réservées s'étendra sur une longueur de 18,3 km pour un temps de parcours estimé à 45 minutes, soit une réduction de moitié pour un trajet qui dure habituellement 95 minutes.

Le tracé du Brt dessert 23 stations fermées. Le président a saisi cette occasion pour saluer la pertinence du projet. C'est l'entreprise chinoise Crbc qui a été sélectionnée pour réaliser les travaux.

«A travers la mise en place d'un système de transport public de dernière génération, mon ambition est de bâtir un réseau de mobilité collective qui optimise pour la nation les coûts élevés des transactions économiques », a déclaré Macky Sall.

«Le Brt, le Train express régional (Ter) en cours d'achèvement, la rénovation du chemin de fer Dakar-Bamako, la réhabilitation du transport collectif urbain public, la construction des ponts à Dakar et des ponts nodaux concurrent tous à la satisfaction de l'objectif de mobilité pour tous », a-t-il dit.

Le chef de l'Etat a expliqué que c'est tout le sens des investissements consentis dans la réalisation d'infrastructures routières et ferroviaires de qualité.

Il a indiqué que le projet Brt est emblématique de son ambition de doter notre pays d'un système de transport multimodal apte à concilier nos objectifs économiques, écologiques et sociaux.

Dans son discours, il a évoqué l'aspect écologique du projet qui à son avis, devrait contribuer à améliorer la qualité de l'ai tout en favorisant le report nodal de la voiture particulière vers le transport public.

«Avec le Brt, Dakar sera plus vert, plus propre et plus attractif », affirme-t-il. Dans la même dynamique, Macky Sall soutient que ce projet sera d'un apport important dans l'organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse prévue à Dakar en 2022.

Le Comité international olympique (Cio) a désigné en octobre 2018, à Buenos Aires, en Argentine, le Sénégal pour organiser les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) en 2022. Il sera ainsi le premier pays en Afrique à accueillir une manifestation olympique.

Il a demandé au ministre des transports terrestres à accélérer la modernisation du système de transport public afin d'améliorer notamment l'offre de services dans les domaines du transport public et de renforcer le cadre de gouvernance de la mobilité urbaine.

Le projet est financé par la Banque mondiale à hauteur de 300 millions de dollars. Il y a également la Banque européenne d'investissement (Bei) pour un montant de 80 millions d'euros.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.