Congo-Brazzaville: Conseil congolais des chargeurs - Plus de 1,177 milliard FCFA pour la construction du siège

L'édifice va être bâti dans une période de seize mois à Pointe-Noire par la société China state construction engineering corporation (CSCEC). L'accord relatif à l'érection de cet immeuble R+9 a été signé, le 28 octobre, par le directeur général du Conseil congolais des chargeurs (CCC), Séraphin Mouendzi, et celui de CSCEC, Shi Hong Gang.

« C'est l'aboutissement d'un long processus », a déclaré le directeur général du CCC, assurant que les dispositions ont été prises pour l'achèvement des travaux par la société chinoise.

La CSCEC a déjà fait ses preuves au Congo en matière de construction des infrastructures. Elle a construit la route nationale n°1 reliant Pointe-Noire à Brazzaville, le stade de Kintélé et le siège de la Banque sino-congolaise pour l'Afrique.

Le CCC ne dispose pas jusque-là d'un siège digne depuis sa création en l'an 2000. Ce projet arrive donc à point nommé et devrait permettre d'améliorer les conditions de travail des agents et d'accueil des usagers.

La CSCEC a été choisie pour conduire les travaux de l'ouvrage chiffrés à un milliard cent soixante-dix-sept millions quatre-vingt-huit mille cent quatre-vingt-huit francs CFA (un milliard 177 millions 88.198 francs CFA), au terme d'un appel d'offres.

« Nous allons faire un travail de qualité et nous veillerons au respect des normes de sécurité et des délais », a indiqué Shi Hong Gang.

Le CCC est une entreprise publique à caractère industriel et commercial. Il a, entre autres, missions d'apporter l'assistance aux chargeurs, de promouvoir la politique nationale en matière de transport des marchandises, de garantir la maîtrise de l'évolution des coûts inhérents à l'activité des professionnels des transports.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Construction

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.