Congo-Brazzaville: Récompense - Denis Sassou N'Guesso et Hugues Ngouélondélé décorés par la Cavb

L'instance africaine de volley-ball a témoigné sa reconnaissance au président de la République du Congo et au ministre des Sports et de l'éducation physique pour les efforts qu'ils ne cessent de consentir pour accompagner le sport dans leur pays et en Afrique.

Au cours d'une cérémonie, le 28 octobre, le ministre des Sports et de l'éducation physique, Hugues Ngouélondélé, a reçu des mains du président de la Confédération africaine de volley-ball (Cavb), le collier d'Or décerné au chef de l'Etat pour l'importance qu'il accorde au developpement du sport dans son pays et à l'épanouissement de la jeunesse. Cette distinction est soutenue par l'organisation réussie des 11es Jeux africains que Brazzaville a eu le privilège d'abriter en 2015. Amr El Wani a souligné que depuis sa première visite au Congo, dans le cadre des préparatifs de ces jeux, il était convaincu que le pays allait faire quelque chose de spécial grâce à la volonté et l'engagement de son gouvernement et de son président.

« Je suis venu au Congo plusieurs fois pour accompagner le pays à mieux préparer les Jeux africains. J'ai vu de mes propres yeux (...) le travail acharné du gouvernement de la République du Congo dans l'organisation. Depuis la première visite, j'étais sûr que l'organisation sera mieux que toutes les autres organisations. Nous avons rencontré des chefs de délégation et les représentants des pays, tous, nous étions convaincus de l'importance qu'accorde monsieur le président de la République à l'organisation de cet événement sportif », a-t-il déclaré. Et de poursuivre. « Les Congolais, vous avez la chance d'avoir un chef d'Etat qui accorde beaucoup d'importance pour l'épanouissement de la jeunesse; le sport au Congo faisant partie de cette vision ».

Hugues Ngouélondélé a été, quant à lui, décoré d'une médaille d'argent par le président de la Cavb. Amr El Wani a dit reconnaître l'importance que le ministre des Sports et de l'éducation physique accorde à cette discipline, avant de solliciter de lui plus de soutien dans la formation et l'encadrement. « Monsieur le ministre, je sais que vous accordez déjà beaucoup d'importance au volley-ball mais je vous demande plus, parce que j'ai vu que les athlètes congolais de volley-ball sont bien formés, aptes au niveau physique. C'est ainsi qu'avec du bon entraînement et un peu plus de soutien, ils peuvent avoir de très bons résultats aux championnats d'Afrique mais aussi des médailles au niveau olympique », a-t-il fait savoir.

Pour sa part, Hugues Ngouélondélé a remercié le président de la Cavb pour l'honneur fait au chef de l'Etat et à lui-même.

Par ailleurs, le président de la Fédération congolaise de volley-ball a expliqué que le président de la Cavb est venu à Brazzaville pour assister aux finales des championnats d'Afrique des clubs de la zone 4, remportées par les Forces armées et de police du Cameroun dans les deux versions. Selon lui, la visite du Dr Amr El Wani se place aussi sous le signe de la volonté d'encourager l'évolution, le developpement et la promotion de ce sport au Congo et dans la sous-région. « Grâce à nos infrastructures sportives de qualité qui ont fait que Brazzaville devienne le centre de gravité du volley-ball au niveau de la zone, il ne se passe plus une seule année sans que le Congo n'abrite une compétition zonale et continentale de volley-ball à six et de beach volleyball », a précisé Jean Claude Mopita.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.