Cameroun: Transformation du bois - Les charmes du Made in Cameroon

Les meubles et objets décoratifs produits localement commencent à imposer leur finesse. Ils attirent de nombreux visiteurs au Salon africain du Bois qui se tient à Yaoundé.

Imaginez l'entrée d'un village où de grands arbres au feuillage garni vous accueillent. La suite, on la sait féerique. Des cases en terre battue, traversées par des ruisseaux. Des enfants qui courent autour du feu sur lequel les mamans font mijoter des repas du terroir et au loin, des animaux domestiques. Scène typiquement africaine que John Aboubakary Meli, sculpteur, a su reproduire sur les rampes d'un lit fait à base d'un bois local appelé Bibolo. Du pur art Made in Cameroon. Rien à envier aux meubles qui viennent d'ailleurs. Au Cameroun, il y a du bois et des mains expertes pour leur donner vie. C'est justement ce que vise le Salon africain du bois, de l'artisanat, de la décoration et du développement des communautés locales (Sabade) qui se tient à Yaoundé. EN plus de vouloir mettre en valeur les talents locaux en matière de transformation locale du bois. Et, en la matière, le Cameroun est plutôt nanti.

Un tour au Centre international de l'artisanat de Yaoundé, site de l'évènement, conforte cette conviction. Juste à l'entrée, c'est un salon de six places, style Louis IVX, qui accueille les visiteurs. Il donne l'impression d'être de fabrication européenne, tant il impressionne par sa sculpture et sa tapisserie. Que non ! « C'est du pur bois camerounais sculpté par un artisan de la ville d'Ebolowa », lance Jean Claude Dongmo Tanda, promoteur du Salon, par ailleurs expert en bois. Lui aussi fait montre d'un doigté extraordinaire à travers des salles à manger de style Baroque qui portent sa griffe, et des accessoires assortis tels que les bibelots, des colonnes, des vases et autres tabourets. Pour produire ces objets qui semblent venir d'outre-mer, les sculpteurs disent utiliser des techniques modernes de sculpture, de peinture et même de soudure. Ils procèdent même à une sorte de mixage d'espèces pour rehausser le côté esthétique. « Nous sculptons le bois et modifions sa texture grâce aux techniques telles que le laquage, le vernissage et le craquelage, entre autres », explique John Aboubakary Meli.

Les meubles de chambre figurent aussi en bonne place dans la palette de fournitures en bois exposées au Sabade. Ainsi, on observe des lits sculptés, des banquettes des abatjours aux socles sculptés, une coiffeuse avec des chaises assorties, et un meuble TV. Tout aussi impressionnant, les bars de salon, les ranges-vins, les chariots, les classeurs et salles à manger.

Côté cuisine, les visiteurs ont également de quoi équiper leur intérieur avec notamment des porte-ustensiles, des plats, des verres à vin et flutes à champagne ainsi que des vaisseliers. « Tous ces produits sont réalisés par les sculpteurs et ébénistes camerounais à partir d'essences locales comme le Bubinga, le Bibolo, l'Ebène et le Sapeli », se vante Jean Claude Dongmo Tanda. Les dames qui souhaitent se vêtir en tenue traditionnelle ont de quoi les assortir, notamment, avec les bracelets, les boucles et autres colliers de perles en bois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.