Angola: Le pays et l'Ethiopie entament des consultations pour relancer la coopération

Luanda — L'Angola et l'Éthiopie se préparent à mettre en place, au cours des deux prochains mois, une plateforme politique de consultation visant à mettre à jour les accords précédemment conclus et à relancer la coopération bilatérale.

L'information résulte d'une réunion tenue mardi à Addis-Abeba (Éthiopie) lors de laquelle l'ambassadeur Francisco da Cruz a été reçu par la nouvelle directrice générale des Affaires africaines du ministère éthiopien des Affaires étrangères, Ketema Haile. Dans un communiqué, le Service de presse de l'ambassade d'Angola en Ethiopie a indiqué que durant une heure, les interlocuteurs ont convenu de la nécessité de rencontres dans l'une ou l'autre capitale entre les autorités des deux pays. Selon le document parvenu mardi à l'Angop, les réunions périodiques ont pour objectif d'élargir la coopération, au-delà du secteur de l'aviation, et de mettre en place des instruments juridiques pour la soutenir.

Francisco da Cruz et Ketema Haile ont été unanimes d'envisager de nombreuses possibilités d'exploitation et d'investissement mutuel, par exemple dans l'industrie minière angolaise, à laquelle la partie éthiopienne était particulièrement intéressée. Sur le plan diplomatique, il a été mis en exergue l'accréditation, le 17 octobre dernier, par le Président João Lourenço, du premier ambassadeur d'Éthiopie non résident en Angola, Addisu Bebreigzabhier, ainsi que l'intention du pays d'avoir un consul honoraire dans le dernier. L'ambassadeur, qui est également représentant permanent de l'Angola auprès de l'Union africaine (UA) et de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), a pris part à la réunion pour discuter de la présence de l'Angola dans ces deux organes, ainsi que d'autres sujets d'actualité africaine et internationale.

Le diplomate a été accrédité le 28 mars 2019, en tant que sixième ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d'Angola en République fédérale et démocratique d'Éthiopie, et le 6 mars par le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Après son entrée en fonction, Francisco da Cruz a déclaré l'intention de l'Angola de renforcer sa coopération avec l'Éthiopie, tandis que, du côté continental, il souhaitait renforcer sa présence au sein de l'Union africaine, où il occupe le sixième rang des contributeurs, après l'Algérie, l'Egypte, le Nigeria, l'Afrique du sud et le Maroc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.