Congo-Kinshasa: Infrastructures - Lancement à Kinshasa des travaux de construction de l'avenue Elengesa

L'artère, dont le coup d'envoi des travaux a été donné par le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila, le 28 octobre, est longue de près de six kilomètres. Elle longe les communes de Kalamu, Ngiri-Ngiri, Bumbu et Makala et traverse cette dernière de Makala-Nguza pour déboucher sur By-Pass, à côté de l'arrêt Courant, en allant vers Mont-Ngafula.

La construction de l'avenue Elengesa, a indiqué le gouverneur de la ville de Kinshasa, n'a jamais connu un moindre centimètre de route asphaltée, hormis l'avenue de l'Université qu'elle partage avec la commune voisine de Ngaba. Selon lui, elle permettra le désenclavement de certains quartiers de cette municipalité. « C'est ainsi que le gouvernement provincial a inscrit dans ses priorités la modernisation de cette artère avec l'accompagnement et l'appui du chef de l'État », a-t-il expliqué. Il a ajouté que celle-ci est une artère d'une importance capitale pour la mobilité des biens et des personnes allant du marché Mariano, situé au quartier Kimbangu, dans la commune de Kalamu, jusqu'à l'avenue By-Pass au niveau de l'arrêt Courant, dans la commune de Mont-Ngafula.

Gentiny Ngobila a tenu à relever qu'Elengesa pourra également permettre le désengorgement des avenues Université et By-Pass et donner ainsi la possibilité aux usagers de quitter facilement le rond-point Victoire jusqu'à la maison communale de Mont-Ngafula, sans passer par les avenues de l'Université et By-Pass. « Elle va désengorger les embouteillages souvent observés au niveau du rond-point Ngaba et le triangle du Campus de Kinshasa », a-t-il précisé.

La société commise à la tâche procédera d'abord aux travaux préparatoires dont le nettoyage des sites, le curage des caniveaux existants et de la rivière Kalamu, l'abattage et le dessouchage des arbres, la démolition des ouvrages en maçonnerie et en béton armé ainsi que des buses, l'adaptation des équipements de desserte de la Regideso, de la Snel et des autres services ainsi que l'application des mesures nécessaires d'expropriation.

La deuxième étape consistera à la réhabilitation de la chaussée et les caniveaux sur le tronçon entre l'avenue Kasa-Vubu et la rivière Kalamu, la construction de la chaussée sur le tronçon partant de la rivière Kalamu jusqu'à l'avenue By-Pass, l'aménagement des accotements, des aires de stationnement et des dos-d'âne ainsi que la mise en place du dispositif de signalisation et de réalisation des travaux de lutte antiérosive.

Ces travaux prévus pour seize mois hors intempéries, note-t-on, seront réalisés par la société congolaise Adi Construct.

Il est rappelé que cette route, qui a été bloquée par les érosions qui menacent cette partie de la commune de Makala, a été ouverte sous le règne de Laurent Désiré Kabila, à l'époque des Comités de pouvoir populaire. Les travaux, réalisés manuellement, n'ont consisté qu'au remblayage des espaces pour faciliter le passage des piétons et de certains véhicules. Ceux-ci n'avaient permis aux usagers d'emprunter cette route que pendant quelques mois. A l'arrivée des pluies, ces ouvrages de mauvaise qualité n'ont pas pu résister, rendant encore plus difficile l'usage de la route. Et les érosions ainsi provoquées ont emporté certaines parcelles riveraines.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.