Cameroun: Propriété intellectuelle - Le Minmidt sensibilise à Douala

Les pouvoirs publics, l'Ompi et l'Oapi étaient en concertation avec des acteurs locaux en fin de semaine dernière.

L'Intellectual Property Week (IP Week), Semaine de la propriété intellectuelle, lancée à Yaoundé le 21 octobre, s'est achevée à Douala les jeudi 24 et vendredi 25 octobre derniers. Il s'agissait pour les promoteurs, notamment le Minmidt, l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi) et l'Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi), avec l'appui de l'Office des brevets du Japon, d'attirer l'attention sur l'importance d'une utilisation appropriée du système de la propriété intellectuelle dans le développement économique, social et culturel des pays. Cibles privilégiées de cette opération, les universités et instituts de recherche, ainsi que les Pme/Pmi.

Selon Maguy Noko, représentante du directeur général de l'Oapi à l'ouverture de ces travaux, il était question de sensibiliser les responsables des différentes entités visées, à l'intérêt « d'utiliser de façon efficiente la propriété intellectuelle en vue d'accroître la productivité en matière d'innovation technologique et d'innovation commerciale ». Et donc, d'une certaine manière, « de conférer de la valeur commerciale » aux savoirs objet de propriété intellectuelle, et « d'assurer la dynamique de développement » des entreprises ou universités engagées. Gaspard Bap Dom, directeur du développement technologique et de la propriété industrielle au Minmidt, a expliqué ce que l'IP Week vise, au terme de son implémentation, la mise sur pied de deux projets.

Le premier ambitionne d'inciter les universités et les instituts de recherche à adopter une politique et une stratégie d'utilisation effective de la propriété intellectuelle dans la valorisation des résultats de la recherche. Le second visant, lui, à encourager les Pme/Pmi à utiliser la propriété intellectuelle pour booster leur compétitivité. Il rappellera que le Cameroun a fait partie des pays pilotes de l'Afrique subsaharienne sélectionnés par le bureau régional de l'Ompi en 2018, aux côtés du Ghana, du Kenya, du Rwanda ou encore de l'Ouganda, en vue de l'organisation de la Semaine de la propriété intellectuelle tenue en 2019. Gaspard Bap Dom ajoutera que le plan national de développement de la propriété intellectuelle du Cameroun « consacre l'utilisation stratégique » de cette donnée pour le développement de notre économie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.