Comores: Désignation d'un comité de normalisation pour les Comores

Le 23 octobre 2019, le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé de nommer un comité de normalisation pour la Fédération de Football des Comores (FFC), conformément à l'art. 14 al. 1 let. a) et à l'art. 8 al. 2 des Statuts de la FIFA.

Cette décision a été prise en lien avec le processus électoral de la FFC qui n'a pas été mené en conformité avec les exigences statutaires applicables aux membres de la FIFA.

Le mandat du comité de normalisation comporte les tâches suivantes :

  • gérer les affaires courantes de la FFC.
  • réviser les statuts de la FFC, le code électoral de la FFC, et le code d'éthique de la FFC afin de s'assurer de leur conformité avec les statuts, règlements et exigences de la FIFA; et veiller à ce qu'ils soient valablement soumis au congrès de la FFC pour adoption.
  • réviser les statuts et le code électoral des trois ligues de la FFC (Grande Comore, Moheli et Anjouan) de sorte qu'ils soient conformes aux nouveaux statuts de la FFC ainsi qu'aux Statuts et aux exigences de la FIFA, en veillant à ce qu'ils soient valablement soumis aux ligues en question pour adoption.
  • en dernier lieu, organiser et superviser les élections à tous les niveaux de la FFC sur la base des nouveaux statuts et codes électoraux.

Les membres du comité de normalisation seront désignés sous peu par une mission conjointe de la FIFA et de la CAF qui sera déployée à Moroni. Le mandat du comité de normalisation expirera au plus tard le 30 septembre 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: FIFA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.