Sénégal: 40 kg de cocaïne dans une voiture belge au port de Dakar

Une importante saisie de drogue a eu lieu au port de Dakar mardi 29 octobre, que la direction générale des douanes a annoncée le lendemain. Quarante trois kilos de cocaïne ont été découverts par les agents dans une voiture. Valeur estimée de la marchandise d'après les autorités : trois milliards de francs CFA, près de cinq millions d'euros. Un véhicule en provenance de Belgique.

C'est une voiture citadine poussiéreuse, qui, comme d'autres, était stationnée dans le Parc Magueye, au terminal portuaire de Dakar. Ce mardi les douaniers de l'unité de contrôle des conteneurs, vérifient l'intérieur du véhicule. Les hommes découvrent alors plusieurs sacs de sport simplement posés sur les banquettes arrière.

Les bagages sont ouverts : ils renferment 43 plaquettes d'un kilo de cocaïne. Le Sénégal n'était pas la destination finale du véhicule. Il était en transit pour être ensuite acheminé au sud, en Gambie. Mais c'est son itinéraire qui interroge : du nord vers le sud. D'après les autorités, le véhicule au départ a été embarqué en Belgique, dans le port d'Anvers. Les données des Nations unies montrent que la cocaïne est majoritairement expédiée de l'Afrique vers l'Europe.

Cette fois-ci, c'est donc l'inverse. Côté sénégalais, l'enquête se poursuit. Les trafiquants n'ont pas encore été identifiés. La douane annonce qu'elle va passer au peigne fin tous les véhicules stationnés dans l'enceinte du port.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.