Congo-Brazzaville: Réchauffement climatique - Jean François Kando exhorte au planting d'arbres

Le président du bureau exécutif du Conseil départemental et municipal, le député-maire de la ville de Pointe-Noire, Jean François Kando, a appelé la population de la ville océane, le 29 octobre, à faire du planting d'arbres une action pérenne afin de lutter contre le changement climatique.

La ville portuaire amorce sa mutation en capitale écologique. Elle a mis en place une politique optimiste dite « projet vert » dans l'objectif d'agrandir son espace arboré. Le projet concerne directement les citoyens. La ville veut voir chaque citoyen planter un arbre afin d'y augmenter non seulement la présence des arbres mais également lutter contre le réchauffement climatique.

En effet, le réchauffement climatique est un phénomène qui inquiète le premier citoyen de la ville océane. Dans une note de rappel signée le 29 octobre à l'intention de la population, l'autorité municipale a signifié que le réchauffement climatique est aujourd'hui une évidence totale, le phénomène est mondial et les effets sont dorénavant visibles.

Pour lutter contre ce perturbateur de l'écosystème, Jean François Kando a demandé aux habitants de la ville océane de faire du planting des arbres une action de tous les jours, en soulignant leur importance pour la protection de l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique. « Notre ville de Pointe-Noire n'est pas épargnée des effets néfastes du réchauffement climatique. Alors mobilisons-nous pour lutter aux côtés des autres peuples du monde contre le réchauffement climatique. Plantons chacun un arbre et entretenons-le, sauvons la planète terre tout en sauvant notre avenir en plantant un arbre », a-t-il dit.

Jean François Kando a, par ailleurs, demandé aux Ponténégrins de prendre massivement part à l'opération de planting des arbres qui aura lieu le 6 novembre sur l'avenue Jacques-Opangault. Cette activité va marquer le lancement officiel des opérations du « projet vert » de la commune de Pointe-Noire et coïncide avec la Journée nationale de l'arbre célébrée chaque année dans le pays pour préserver l'environnement.

Il faut dire que le Congo est le premier pays à instaurer une journée de l'arbre, bien avant la prise de conscience de la communauté internationale sur la préservation de l'environnement. Cette journée vient donc en réponse à la lutte contre la déforestation. Un geste fort dans la lutte contre le réchauffement climatique. Notons que depuis 1986, les Congolais sont appelés à cette date de planter un arbre d'essence forestière ou fruitière. Ainsi, dans le cadre des préparatifs de cette journée, organisée par la Société nationale de reboisement, plusieurs arbres ont été plantés sur les avenues de Pointe-Noire le 23 octobre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.