Congo-Kinshasa: L'administrateur de l'hôpital Vijana tué par un policier

31 Octobre 2019

L'administrateur gestionnaire de l'hôpital Vijana de Kinshasa a été tué par un policier mercredi 30 octobre sur son lieu de service.

Selon des témoins, le policier faisait partie d'un groupe envoyé pour ordonner aux maçons de poursuivre la construction d'une maison privée dans la concession de cet hôpital public, situé dans la commune de Lingwala (centre de Kinshasa). Face au personnel qui résistait contre cette « spoliation du terrain de cet hôpital par un ancien député », le policier a ouvert le feu, tuant sur le coup l'administrateur gestionnaire.

D'après le commissaire provincial de la police de Kinshasa, Sylvano Kasongo, le policier qui a ouvert le feu est un membre de l'équipe d'escorte du ministre provincial de l'Intérieur, Dolly Makambo. Il précise, en outre, que le présumé spoliateur a été transféré à l'auditorat militaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.