Afrique de l'Ouest: Mamadou Ndiaye, président du Crepmf - « Le marché financier de l'Umoa, c'est plus de 9500 milliards de FCfa

Lors de la Conférence internationale sur l'intégration des marchés des capitaux de l'Afrique de l'Ouest (28 au 30 octobre à Abidjan), le président du Crepmf, a parlé du marché financier régional qui à son avis, fait aujourd'hui office de modèle unique à l'échelle internationale de par son organisation et son architecture.

«Considérée en effet, comme le modèle le plus achevé en matière d'intégration boursière, il est une source d'inspiration pour d'autres régions de notre continent et du monde. Je formule le souhait également qu'il soit un modèle d'adaptation pour la région Cedeao », a déclaré Mamadou Ndiaye.

«Le marché financier de l'Umoa, c'est actuellement Plus de 9 500 milliards de FCFA de ressources mobilisées, passant d'une moyenne annuelle de 300 milliards de FCFA entre 2000 et 2015 à plus de 1 000 milliards de FCFA au cours des quatre (04) dernières années ; quarante-six (46) sociétés cotées à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières pour une capitalisation boursière du marché des actions de plus de 4 200 milliards de FCFA et une capitalisation obligataire d'environ 4 000 milliards de FCFA au 30 septembre 2019 ; 46 lignes obligataires dont 4 sukuks qui font d'elle la première place boursière islamique du continent ; 212 acteurs agréés au 30 septembre 2019 », a révélé M. Ndiaye.

Selon lui, à l'instar des autres marchés financiers, il participe à la mobilisation de l'épargne longue disponible pour l'orienter vers des investissements productifs dont justement les infrastructures.

Pour relever les défis liés au développement du marché financier régional, le Conseil régional entend intensifier, au cours des prochaines années, ses actions de réformes pour un meilleur financement des économies de l'Umoa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.