Guinée: Réception grandiose d'Alpha Condé à Conakry - Les raisons !

31 Octobre 2019

En provenance d'Europe où il a participé au sommet Russie-Afrique, le président guinéen Alpha Condé a été triomphalement accueilli ce jeudi 31 octobre 2019 par les militants du RPG Arc-en-ciel, ceux des partis alliés et toutes les structures favorables au changement constitutionnel en Guinée.

Cette mobilisation intervient une semaine après une démonstration de force du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dans les rues de Conakry.

L'argent a été l'un des facteurs de la mobilisation des partisans du professeur président à l'aéroport de Conakry. Plusieurs bus et minibus, plus de cinq milliards de francs guinéens mobilisés.

Toute personne qui s'embarque dans les véhicules a droit à un t-shirt de promotion de la nouvelle constitution et une prime de 20 à 50 mille francs guinéens suivant une liste établie pour la circonstance.

L'autre facteur pourrait être les discours virulents contre le chef de l'État ces derniers jours. La semaine dernière, en réagissant à une sortie médiatique d'Alpha Condé, Ousmane Gaoual Diallo député uninominal de Gaoual et responsable de la communication de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a dit en marge d'une manifestation du FNDC qu'il n'est pas interdit de tuer un président. Cette sortie de ce proche de Cellou Dalein a galvanisé davantage les partisans d'Alpha Condé et sa communauté autour de lui.

Ces attaques virulentes ont sans doute créé un instinct de survie de ses partisans. Du coup, une union sacrée des militants et responsables longtemps frustrés s'est faite au tour du Chef de l'Etat. Au lieu que les attaques d'une ampleur excécrable n'ébralent le régime, Alpha Condé a su profiter pour mobiliser ses troupes.

La question qui se pose est de savoir si cette réplique de la mouvance présidentielle aux opposants à la nouvelle constitution avait lieu d'être.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.