Angola: Acquisition des engins pour l'exécution des travaux d'ingénierie dans les municipalités

Huambo (Angola) — Des bulldozers et divers autres engins, formant 31 kits complets, ont été acquis, au courant de l'année 2019, par le ministère de la Construction et des Travaux Publics, dans le but d'ssurer l'entretien et la conservation des routes.

Ces engins, qui ont coûté plus de 90 millions d'euros, permettront également de tailler des voies secondaires et tertiaires, et de barrer la route aux érosions.

L'acquisition de ces engins s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Intégré d'Intervention dans les Municipalités (PIIM), a précisé jeudi, dans la ville de Huambo, le ministre de la Construction et des Travaux publics, Manuel Tavares de Almeida.

Il s'agit, entre autres, des bulldozers, des engins à bras mécanique mobil qui servent à creuser le sol, à charger et décharger et à niveler le terrain, a expliqué le ministre à la presse en marge de la réalisation de la septième édition du Forum des Municipalités et Villes d'Angola (FMCA).

En cette première phase, 15 kits ont déjà été distribués à quelques provinces du pays, à l'exception de Huambo, Benguela et Luanda, a souligné le ministre dans ce Forum qui se déroule à Huambo, chef-lieu de la province du même nom (plateau central).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.