Afrique: Donald Trump exclut le Cameroun de l'AGOA

Photo: HRW
Le président des États-Unis d'Amérique Donald Trump (G) et le président du Cameroun Paul Biya.

L'African Growth and Opportunity Act, une loi adoptée en l'an 2000 par le Congrès, permet aux pays de l'Afrique subsaharienne d'exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Le président entend ainsi punir les violations des droits de l'homme commises par le régime camerounais.

C'est par un message au congrès que Donald Trump a annoncé sa décision : à partir de janvier 2020, le Cameroun ne sera plus bénéficiaire des clauses prévues par l'AGOA, et sera donc privé de son accès privilégié au marché américain.

« Le Cameroun n'a pas répondu à nos préoccupations concernant les violations persistantes des droits de l'homme commises par ses forces de sécurité. Ces violations comprennent les exécutions extrajudiciaires, les détentions arbitraires et illégales et la torture » précise le président.

Donald Trump s'appuie sur la section 104 du texte, qui lui permet de priver un pays des bénéfices de la loi s'il estime qu'il ne réalise pas de progrès suffisants, notamment dans le domaine des droits de l'homme.

En février dernier, l'administration américaine avait déjà sévi contre Yaoundé, en raison de sa politique sécuritaire, et mis fin à plusieurs programmes d'assistance militaire, pour un montant de 17 millions d'euros.

Washington avait cependant à l'époque salué la coopération du Cameroun en matière de lutte contre le terrorisme. Il n'en est pas fait mention cette fois dans le communiqué de la Maison Blanche.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: AGOA

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.