Ile Maurice: Liberté d'expression - Plusieurs posts politiques «bannis» de Facebook

C'est une vague d'indignation qui se lève. Plusieurs profils et pages ont subi la «censure» selon les internautes, en ce vendredi 1er novembre.

La page officielle du Mouvement militant mauricien a vu plusieurs posts enlevés, considérés comme étant contre les standards de Facebook. Ce sont des publications politiques, visiblement dérangeantes.

Notre confrère d'ION News s'est plaint que les liens menant vers son site n'étaient plus disponibles depuis hier. Ce qui laisse penser que des personnes ont délibérément «signalé» les publications à Facebook.

Egalement, des citoyens se sont plaints que leurs publications ont été enlevées sans justification. A savoir que TOP TV et TOP FM avaient été victimes de suppression de contenu après leurs enquêtes exclusives.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.