Congo-Brazzaville: La situation des enfants des policiers et militaires présentée au ministre Sylvain Mutombo

L'amélioration des conditions de vie des hommes en uniforme et de leurs enfants, ainsi que celle de leurs veuves et orphelins a été au centre de l'entretien que le ministre délégué à la Défense, chargé des anciens combattants, a eu avec la délégation de l'association Telema muana ya mapinga (TMM), conduite par la coordinatrice Christella Kiakuba.

La coordinatrice principale de l'association sans but lucratif TMM, Christella Kiakuba, a eu une séance de travail, le 31 octobre à Kinshasa, avec le ministre délégué à la Défense, chargé des anciens combattants. A la tête d'une délégation de cette association, elle a exposé clairement les conditions de vie des enfants des policiers et militaires en général, particulièrement celles des orphelins. Christella Kiakuba a brossé un tableau sombre de la situation des veuves par rapport à la paie de la solde de leurs défunts maris, mais également de leurs logements après la mort de leurs maris et parents.

De son côté, le ministre Sylvain Mutombo a encouragé l'action de TMM, promettant l'amélioration des conditions des hommes en uniforme et leurs dépendants. A cet effet, il a rappelé la volonté du chef de l'Etatn Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de réduire les inégalités sociales à tous les niveaux dans les milieux des policiers et militaires. II a également promis la construction des cimetières pour policiers et militaires dans les normes, l'érection des camps de vétérans, retraités, anciens combattants, afin de bien peaufiner la réinsertion de ces vaillants héros dans la société.

Pour couronner le tout, la coordonnatrice principale de TMM a remis au ministre les différents rapports d'activités. Un partenariat a été envisagé pour que TMM puisse participer à tous les travaux et projets du ministère en vue de l'effectivité de l'amélioration des conditions de vie des policiers et militaires et de leurs enfants, ainsi que leurs veuves et orphelins.

Notons-le, l'association TMM va inaugurer, dans les prochains jours, des salles de classe construites sur fonds propres dans les écoles des camps des policiers et militaires disséminés dans la ville de Kinshasa. Le but poursuivi est d'améliorer la qualité d'accès à l'éducation au profit des enfants des policiers et militaires. Une démarche qui traduit également la volonté indéniable de cette association de soutenir la politique du président de la République relative à la gratuité de l'enseignement de base.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.