Algérie: "Des mesures seront prises pour renforcer l'économie des zones montagneuses"

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari a indiqué jeudi soir à Batna que "des mesures seront prises pour renforcer l'économie des zones montagneuses".

"Un plan de renforcement de l'agriculture de montagne, base de l'économie dans ces zones sera présenté au gouvernement" a précisé le ministre lors de l'inauguration partielle du périmètre d'irrigation "Al Wadha" totalisant 527 hectares dans la commune d'Ichemoul, dans le cadre de sa visite de travail de deux jours dans cette wilaya.

Il a dans ce sens ajouté que ces mesures permettront de fixer la population des zones montagneuses dans leur région soulignant que la région montagneuse d'Ichemoul, considérée comme "une région d'excellence de la production de pommes" sera valorisée et soutenue par tous les moyens, encourageant les agriculteurs de cette zone à se structurer en association pour mieux rentabiliser la filière pomiculture.

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche a présidé à Ichemoul la cérémonie d'attribution des contrats de concession pour la mise en valeur des terres ainsi que la cérémonie de signature de création du premier club de l'agriculture biologique, paraphée entre la chambre locale d'agriculture, l'université de Batna et l'association nationale des architectes.

Au musée des Moudjahidine à dechret Ouled Moussa, le ministre a honoré des moudjahidine, des veuves de chouhada et des retraités du secteur forestier à l'occasion du 65e anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération.

M. Omari devra poursuivre vendredi sa visite dans la wilaya de Batna en se rendant dans la commune de Kimel pour inspecter les travaux de réhabilitation de la forêt de cette collectivité dont une partie était dévastée par les incendies de 2012.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.