Algérie: Plongée en apnée-Challenge - Une 1e historique pour la gent féminine à Bab El Oued

Alger — Le Challenge de plongée sous marine, prévu samedi (13h30) à la piscine du Complexe El Kettani de Bab El Oued constituera une première historique pour l'apnée féminine, qui selon les organisateurs sera présente avec cinq à six athlètes.

Trois épreuves sont inscrites au programme de ce Challenge, à savoir: l'apnée dynamique, l'apnée statique et le 4x25, a-t-on appris auprès du moniteur fédéral, Driss Ouadah.

Cette compétition sera à la fois une préparation pour les athlètes et un test d'évaluation pour les moniteurs, avant la Coupe d'Algérie de plongée, prévue au mois de décembre prochain, a-t-on encore appris de mêmes sources.

En Algérie, comme dans plusieurs autres pays, la pratique de la plongée en apnée a connu un essor à partir du début des années 1990, boostée par le film "Le Grand Bleu", de Luc Besson, qui relatait la vie de l'ancien champion français, Jacques Mayol.

"Au début, la pratique de cette discipline était exclusivement masculine, mais depuis 2015, nous avons assisté à un important engouement de la part de la gent féminine" a indiqué Ouadah, ajoutant "la première licence de longé féminine a été délivrée en 2018 et elle a été attribuée à Wissam Drissi : une ancienne nageuse reconvertie en plongeuse en apnée".

Aujourd'hui, cette discipline compte plusieurs licenciées féminines, dont une grande partie sera présente à la Coupe d'Algérie, prévue au mois de décembre prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.