Cameroun: Siège de l'Afrosai - Le Consupe sur le chantier

Avant-hier, lors de la visite du site de Yaoundé, Rose Mbah Acha Formundam a exprimé son satisfécit quant à l'état d'avancement des travaux.

Le ministre délégué à la présidence de la République chargé du Contrôle supérieur de l'Etat (Consupe), a effectué mercredi dernier, une visite de contrôle et de vérification de l'état d'avancement des travaux l'immeuble siège de l'Organisation des institutions supérieures de contrôle de finances publiques (Afrosai).

Au terme de la tournée sur ce site, Rose Mbah Acha Formundam a exprimé son satisfecit quant aux 25% de taux de réalisation de cette infrastructure inter-états. Casque blanc et chasuble fluo, le Consupe, qui a été accueillie par le président directeur général de l'entreprise adjudicataire, Bofas Sarl, a reçu des explications en rapport avec les plans topographiques et ceux d'implantation du bâtiment au sol.

L'échange entre Godlove Talla Nji et le ministre durera une bonne quinzaine de minutes. Au terme de ce jeu de questions-réponses, Rose Mbah Acha Formundam et sa suite ont arpenté l'un des multiples passages conduisant là où le bâtiment de type R+4 et trois sous-sols sort de terre, en contrebas du site.

Ils y ont trouvé une dizaine d'ouvriers qui se livrent à la pose du ferraillage de poteaux sur la première dalle. Là aussi, les deux partenaires discutent abondamment. Le ministre pose une flopée de questions pour comprendre et être rassurée.

La construction du siège devant abriter le secrétariat général de l'Afrosai ainsi que d'autres bureaux a été confiée au Cameroun en 2014. C'était au cours de la 13è assemblée générale de Sharm El Sheikh en Egypte.

Lancés en janvier 2019, ces travaux de construction pluriannuels se dérouleront en deux phases. Mais la première qui va des trois sous-sols au premier étage sera livrée dans les délais requis.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.