Angola: Message du Président angolais à son homologue botswanais

Gaborone — Un message du Président de la République d'Angola, João Lourenço est parvenu vendredi 1er novembre à son homologue élu du Botswana, Mokgweetsi Eric Masisi, par le biais du vice-président angolais, Bornito de Sousa.

Botswana: Vice-président de la République d'Angola, Bornito de Sousa (à dr.) remet un message Chef de l'Etat angolais à son homologue botswanais.

Sortant de l'audience, à Gaborone, où il a assisté, le même jour, à la cérémonie d'investiture du Président élu, le porteur de la missive a souligné que le message du Chef de l'Etat angolais avait trait à la victoire « expressive » de Masisi et de son Parti aux élections générales du 23 octobre 2019.

D'après Bornito de Sousa, au cours de l'audience, le Président botswanais a réitéré son amitié à l'égard du peuple angolais.

Masisi espère que la présence angolaise à la cérémonie de son investiture puisse contribuer urgemment au raffermissement des relations entre l'Angola et le Botswana, deux États membres de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe, a-t-il expliqué.

Le vice-président angolais a souligné la nécessité de mettre en marche la Commission mixte bilatérale, en vue d'identifier une gamme de questions définies dans le cadre de la SADC.

Le Botswana est l'un des grands producteurs de diamants, et l'Angola pourrait bien tirer profit de l'expérience de ce pays, non seulement dans l'extraction de la pierre précieuse, mais aussi dans la taille, a-t-il renchéri.

Parlant des troupeaux d'éléphants qui circulent actuellement sur le sol botswanais, et dont le surpeuplement préoccupe un peu les autorités locales, le vice-président a dit que la plupart de ces animaux étaient venus du sud de l'Angola.

Ayant quitté l'Angola à cause de la guerre qui le déchirait jusque là, ces éléphants ont gagné le territoire du Botswana, voisin, a-t-il souligné.

« Il faudrait que nous prenions des mesures en vue d'établir des canaux pour le retour volontaire de quelques éléphants vers l'Angola. Non seulement pour en tirer profit touristique, mais aussi dans le cadre de la protection de l'environnement », a ajouté Bornito de Sousa.

Le vice-président a été reçu en audience, qui a eu lieu au Centre International des Conventions de Gaborone, en compagnie du secrétaire d'Etat aux Relations extérieures, Téte António et de l'ambassadrice de l'Angola au Botswana, Beatriz Morais.

Les relations politico-diplomatiques entre Luanda et Gaborone datent du 18 février 1976.

Les Chefs d'Etat du Mozambique, de la Zambie et du Zimbabwe, Filipe Nyusi, Edgar Lungo et Emmerson Mnangagwa, respectivement, ont également assisté vendredi à la cérémonie d'investiture du Président élu du Botswana.

Âgé de 58 ans, Mokgweetsi Eric Masisi est devenu ainsi le cinquième Président de cette République anglophone, depuis son indépendance de Londres en septembre 1966.

Masisi est arrivé à la Présidence en avril 2018, en succession à Ian Khama, qui a renoncé à son poste, en conformité avec la Constitution, qui limite le mandat des Chefs d'Etat à une durée maximale de dix ans.

Ayant un Produit Interne Bruit (PIB) par habitant de huit mille dollars US, alimenté en grande partie par la vente de diamants, le Botswana est l'un des pays les plus riches du continent africain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.