Congo-Kinshasa: Assassinat d'un animateur radio impliqué dans la lutte anti-Ebola

En République démocratique du Congo (RDC), un agent de la lutte contre la maladie Ebola a été tué samedi soir 2 novembre par des hommes armés. L'assassinat a eu lieu dans le village de Lwemba, près de la localité de Mambasa, dans la province de l'Ituri. Des miliciens Maï Maï sont pointés du doigt.

Papy Mumbere Mahamba, âgé de 35 ans, animait une émission sur Ebola sur la radio communautaire de Lwemba et était impliqué dans la lutte anti-Ebola. Il a été assassiné à son domicile.

« Un groupe d'inciviques, assimilés au groupe Maï Maï Mazembe ont fait incursion dans la maison. Ils l'ont d'abord pris et torturé. Puis, ils ont blessé sa femme. Son enfant, âgé de 16 ans, a réussi à s'échapper. Après cela, ils ont repris la victime, l'ont amenée à une centaine de mètres de sa parcelle et là, ils l'ont poignardé », a précisé, Franklin Yakani, administrateur intérimaire du territoire de Mambasa, joint par RFI.

Dans cette province de l'Ituri, dans l'est du pays, particulièrement touchée par l'épidémie, les actions de sensibilisation menées par les équipes de riposte font face à la résistance d'une partie de la population et à des violences organisées par des groupes armés, notamment des miliciens Maï Maï. Néanmoins, selon Franklin Yakani, ces groupes instrumentalisent cette résistance populaire surtout pour s'implanter dans l'Ituri, alors qu'ils opèrent essentiellement dans la province voisine du Nord-Kivu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Ebola

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.